LE DIRECT

Astéroïdes: Comment éviter la fin du monde?

58 min
À retrouver dans l'émission

Ce qui nous a frôlés ce jour là était un astéroïde de 44 mètres de diamètre pesant environ 120 000 tonnes. On peut le rapprocher de celui qui constitue le dernier impact majeur d’un corps céleste sur Terre, c’est à dire l’événement de la Toungouska qui s’est produit le 30 juin 1908.

La trace du météorite qui a explosé au dessus de la vielle de Tcheliabinsk le 15 février 2013
La trace du météorite qui a explosé au dessus de la vielle de Tcheliabinsk le 15 février 2013 Crédits : Alex Alishevskikh
Jean-Pierre Luminet
Jean-Pierre Luminet Crédits : Xavier Coppolani - Radio France

Ce qui nous a frôlés ce jour là était un astéroïde de 44 mètres de diamètre pesant environ 120 000 tonnes. On peut le rapprocher de celui qui constitue le dernier impact majeur d’un corps céleste sur Terre, c’est à dire l’événement de la Toungouska qui s’est produit le 30 juin 1908. La taille de l’objet est aujourd’hui estimée entre 60 et 190 mètres de diamètre. Soit plus que la taille de 2012 DA14,

Brigitte Zanda
Brigitte Zanda Crédits : Xavier Coppolani - Radio France

Et justement, nous avons pu nous en faire une petite idée… lors de ce fameux 15 février 2013. Tandis que tout le monde surveillait 2012 DA14, c’est un autre phénomène qui s’est produit, encore en Russie, au dessus de Tcheliabinsk, une ville de plus d’un million d’habitants située à l’est de l’Oural à 1500 km de Moscou. A 9h20 du matin heure locale, ce 15 février 2013, une boule de feu très lumineuse est apparue dans le ciel. La taille du météore qui l’a provoquée est estimée à 15 à 17 mètres de diamètre pour un poids de 7000 à 10 000 tonnes.

Michel Tognini
Michel Tognini Crédits : Xavier Coppolani - Radio France

Ces trois événements, la Toungouska, l’astéroïde 2012 DA14 et le météore de Tcheliabinsk nous rappelle que la Terre n’est pas à l’abri d’une catastrophe majeure provoquée par l’impact d’un objet céleste sur sa surface.

Difficile de ne pas évoquer la disparition des dinosaures, il y a 65 millions d’années, qui a pu être l’une des conséquences de l’impact d’un astéroïde ou d’une comète d’une dizaine de km de diamètre.

Certes, de tels événements sont rares. Heureusement pour l’humanité. Mais l’alerte de 2013 nous rappelle que le risque existe et qu’il reste difficile de prévoir l’arrivée d’un astéroïde menaçant la Terre. Ainsi, 2012 DA14 n’a été découvert que le 23 février 2012, soit à peine un an avant qu’il ne frôle la Terre.

Écouter
18 min
Séance de Questions-Réponses - Science Publique - La Sorbonne - 22 février 2014
Intervenants
  • astronaute
  • astrophysicien,directeur de recherche au CNRS, membre du laboratoire d'astrophysique de Marseille et de l'observatoire de Paris
  • Enseignant-chercheur au Muséum d’Histoire Naturelle. Responsable scientifique du projet Vigie-Ciel, programme de sciences participatives du Muséum d’histoire Naturelle, consacré à l’observation des météorites.
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......