LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Club Science Publique : La catastrophe nucléaire de Fukushima - Les leçons de La main à la pâte à travers le monde

57 min
À retrouver dans l'émission

Image satellite de la centrale de Fukushima
Image satellite de la centrale de Fukushima Crédits : Ho New - Reuters
Image satellite de la centrale de Fukushima Ho New©Reuters Avant d’entrer dans le sujet que nous avions prévu pour aujourd’hui, les leçons de **La main à la pâte** à travers le monde, je vous propose une première partie consacrée au drame qui se poursuit au Japon. Impossible, en effet, de ne pas parler, en particulier, de cette catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima qui est devenue une épée de Damoclès suspendue au dessus de la tête des 35 millions d’habitants de Tokyo. Depuis une semaine, cette centrale est à la dérive avec quatre réacteurs qui émettent de la radioactivité en raison de la défaillance de l’ensemble des systèmes de refroidissement des réacteurs et de plusieurs explosions. Dans un second temps, ce sont les piscines de combustible usagé qui se sont mises en ébullition faute, là encore, d’un niveau d’eau de refroidissement suffisant.
Club Science Publique - 18 mars - La main à la pâte dans le monde
Club Science Publique - 18 mars - La main à la pâte dans le monde Crédits : Radio France
[**La Main à la pâte** ](http://www.lamap.fr/) est une méthode d’enseignement des sciences dans les classes du primaire lancée en France en 1996 par Georges Charpak, décédé l’an dernier, le 29 septembre 2010. Le prix Nobel de physique en 1992 avait découvert visité les quartiers défavorisés de Chicago où la méthode baptisée « Hands on » palliait le manque de formation scientifique des instituteurs grâce à un enseignement fondé sur la manipulation et donc sur des expériences, des exercices pratiques de découverte de la physique ou de la mécanique, par exemple. Georges Charpak est alors frappé par la réussite de cette approche dans le contexte difficile des ghettos noirs de Chicago. Il décide donc de transposer cette méthode en France sous le nom de « La main à la pâte », lancée dès 1996 dans les classes maternelles et primaires. Malgré son succès, cette méthode reste appliquée par une minorité de classes en France même si elle tente désormais de passer au secondaire. En revanche, elle s’étend à un très grand nombre de pays. C’est cet aspect que nous allons aborder aujourd’hui. ** En direct du salon du Livre de Paris** **Invités: ** **Jean-Claude Ameisen** , Médecin et chercheur, professeur d’immunologie à l’université Paris VII, Président du comité d'éthique de l'Inserm **Etienne Klein** , physicien au CEA, professeur à l’Ecole centrale à Paris **Pierre Léna** , membre de l’Académie des sciences, délégué à l’éducation et à la formation **Patrick Marcel** , professeur agrégé de sciences de la vie et de la terre, formateur à l'IUFM de Lons-le-Saunier **Nicolas Merveille** , ethnologue, responsable de l’unité de recherche de l’université jésuite du Pérou **Audio:** **L'intégralité de l'interview de Nicolas Merveille, réalisé lors d'un passage récent à Paris :** ![](/sites/all/modules/rf/rf_ressource_son/mini_player.png) **Blog:** Consultez aussi [le blog de Science Publique, En quête de science](http://www.franceculture.com/blog-en-quete-de-science-2011-03-19-les-questions-que-pose-la-catastrophe-nucleaire-de-fukushima.htm), au sujet de la catastrophe de Fukushima. **Vidéo:** **L'évolution du nuage radioactif émis par la centrale de Fukushima (IRSN):** ![](sites/default/files/2011/03/19/4012241/video-xhoncc.jpg)
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......