LE DIRECT

Club Science Publique : Que savons-nous sur... le génome?

56 min
À retrouver dans l'émission

De l'ADN à la vie
De l'ADN à la vie Crédits : United States Department of Energy

Le génome, cela paraît déjà de l’histoire ancienne. Après tout, le début du projet génome humain, dont l’idée date de 1985, remonte à 1990. Sa mission était de parvenir au séquençage complet de l’ADN du génome humain. Ce qui revient à décrypter toute l’information génétique portée par les 23 paires de chromosomes de notre ADN. Aussitôt, la ruée vers le génome commence. Elle se poursuivra pendant près de 15 ans et verra la compétition entre un consortium international public et une entreprise privée, Celera Genetics, fondée par Craig Venter en 1998. Fait assez improbable, la course se solde par une égalité sur la ligne d’arriver que les deux concurrents franchissent en février 2001. Année, en quelque sorte de l’Odyssée de l’espèce humaine ou, du moins, du génome humain. Pour la première fois, le génome devient un livre ouvert. En 2004, le séquençage est complet.

On se souvient de l’enthousiasme de l’époque. Pour peu, on aurait décrété la fin de la maladie. L’homme, un instant, s’est cru maître de la vie comme s’il avait réussi à voler à Dieu les plans et les calculs de sa création. Près de 10 ans plus tard, force est de constater que les promesses euphoriques n’ont guère été tenues. La fameuse thérapie génique, si elle a réalisé une sorte de miracle avec les bébés bulle, ne permet pas de soigner toutes les maladies génétiques. Ces dernières, en effet, font la plupart du temps appel à plusieurs gènes. Le projet génome humain se heurte à un obstacle semble-t-il imprévu : la complexité. Pourtant, si les généticiens ne semblent plus guère en mesure de tout soigner, le décryptage du génome pourrait avoir une conséquence inattendue : notre mise en demeure de… nous soigner nous-mêmes.

Ce qui nous attend, en effet, est une véritable bombe génomique. Elle sera provoquée par la baisse du coût du décryptage du génome d’un individu. De centaines de milliers de dollars, la carte génétique individuelle est passée à quelques milliers de dollars. Demain, elle ne coûtera plus que quelques centaines de dollars ou d’euros. A terme, donc, nous aurons tous une nouvelle carte d’identité, celle de notre génome.

Nous aurons, bien entendu, l’occasion d’y revenir dans Science Publique tant les enjeux sont importants. Mais aujourd’hui, dans le cadre de notre série « Que savons-nous sur… » , nous allons poser la première pierre de notre réflexion en tentant de mieux comprendre de quoi nous parlons.

  • Que savons-nous sur ce génome qui a fait l’actualité récente lorsque l’actrice Angélina Jolie s’est fait retirer ses deux seins afin de réduire ses risques de cancer ?

  • Que nous apprend la génétique des populations sur les origines de l’homme ?

  • Notre destin est-il inscrit dans notre génome ?

Vidéo:
http://www.univ-paris-diderot.fr/Mediatheque/spip.php?article280

http://vimeo.com/36890225

Radio:

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2013/06/0403322b-d1de-11e2-af2e-782bcb73ed47/838_bourgain-darlu-003.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="Pierre Darlu et Catherine Bourgain" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2013/06/0403322b-d1de-11e2-af2e-782bcb73ed47/838_bourgain-darlu-003.jpg" width="838" height="625"/>
Pierre Darlu et Catherine Bourgain Crédits : Claire Poinsignon
10.06.2013 - Continent sciencesADN omniprésent, omnipotent ? 58 minutes Écouter l'émission Ajouter à ma liste de lecture Recevoir l'émission sur mon mobile En soixante ans d’existence, l’ADN s’est échappé des laboratoires de génétique pour devenir un acteur essentiel. Il est désormais présent au premier plan dans nombre de questions de société. L’ADN est là pour parler d’identité, de liberté individuelle, de sécurité et de gestion de populations par le fichage. L’ADN est encore là pour promettre une nouvelle médecine personnalisée, pour ...Recherche, Médecine

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......