LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Comment adoucir le traumatisme des victimes du 13 novembre ?

55 min
À retrouver dans l'émission

.

In my thoughts...
In my thoughts... Crédits : Silverchlid24

Bien entendu, la vie continue, comme on dit dans les circonstances même les plus tragiques. Mais comment continue-t-elle pour ceux qui restent meurtris par le souvenir de ce qu’ils ont vécu ou de ce qu’ils ont vu ? Juste après les premiers attentats à la bombe de 1995, qui ont fait 8 morts et près de 200 blessés en France, des cellules d’urgence médico-psychologiques, les CUMP, ont été crées pour prendre en charge les blessés psychiques en liaison avec le SAMU. Ce sont elles qui interviennent au plus tôt après les événements traumatisants pour aider les victimes grâce à des entretiens. Ces débriefings ont pour objectif d’éviter que ne se développe un état de stress post-traumatique, un ESPT. Ce trouble de la mémoire engendre l’intrusion irrépressible de souvenirs des scènes traumatisantes. Il doit se soigner car il provoque des sentiments de désespoir ou d’horreur qui se traduisent par une anxiété pouvant avoir des conséquences sur la santé.

Intervenants
  • psychiatre co-fondatrice avec G Lopez de l'institut de victimologie et directrice du Centre du psychotrauma avec une equipe de psychologues et psychiatres spécialisés dans le traitement du trouble de stress post traumatique, depuis 1995.
  • Docteur en psychologie clinique, spécialiste du trauma
  • fondateur Centre Psy en 1995, initiateur des CUMP (Cellule d'Urgence Médico-Psychologique)
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......