LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Comment la musique agit-elle sur notre cerveau ?

56 min
À retrouver dans l'émission

Pierre Benichou pendant Science publique
Pierre Benichou pendant Science publique Crédits : Xavier Coppolani - Radio France
L'action de la musique sur le cerveau
L'action de la musique sur le cerveau Crédits : Vinoo Alluri

Noël... Cette fête religieuse et populaire fait largement place à la musique. La douceur des mélodies de Noël réchauffe les cœurs glacés par le début de l'hiver. En les entendant, remontent mille souvenirs de notre enfance et nous voilà apaisés pour franchir les derniers jours de l'année. Mais que se passe-t-il alors dans notre cerveau ? Pourquoi les chants de Noël nous transportent-ils ainsi ? Comment agissent-ils sur nos sensations ?
J'entends d'ici ceux, qui parmi vous, détestent ces mélodies un peu mièvres. Qu'à cela ne tienne ! La question est la même pour tous les types de musique. Et il en existe des centaines, du plus pur classique au heavy metal en passant par le minimalisme, l'indie pop, le lounge, la rumba congolaise, la transe progressive, la valse tyrolienne, le zouk ou le zumba... Toutes ont leurs adeptes qui vibrent à leur écoute.
Malgré, ou peut-être à cause, de cette extrême variété, la définition de la musique reste délicate. Jean-Jacques Rousseau s'y est essayé dans l'Encyclopédie. Pour lui, "la musique est la science des sons, en tant qu'ils sont capables d'affecter agréablement l'oreille" . Si nous nous tournons vers l'encyclopédie actuelle, Wikipédia, la définition est plus technique : "La musique est l'art consistant à arranger et à ordonner ou désordonner sons et silences au cours du temps."
L'agrément a disparu de même que la perception. Et ces définitions font abstraction de l'organe sans lequel la notion de musique ne pourrait exister: le cerveau. Rousseau le réduit à l'oreille. Pourtant, la musique née bien dans le cerveau du compositeur et elle agit sur le cerveau de l'auditeur. C'est avec cet organe que l'on décide aimer ou détester une musique. Qu'elle nous apaise, nous énerve ou nous transporte de bonheur. - Que se passe-t-il lorsqu'un son est capté par nos oreilles et qu'un signal est transmis à notre cerveau? - Comment distinguer ce que l'on appelle un bruit, un son ou de la musique ? - Quel impact peut avoir la musique sur notre état psychologique ? - Quel rôle peut-elle jouer en médecine ? - Peut-on améliorer nos capacités de perception de la musique ?
Retrouvez Science publique sur Facebook
En cadeau de fin d'année de la part de Science publique et grâce à Pierre Bénichou que nous remercions, voici les deux berceuses qu'il a jouées pendant l'émission:

Écouter
1 min
Berceuses, par Pierre Bénichou
Nos invités, de gauche à droite: Jean-Pierre Changeux, Pierre Bénichou et Hervé Platel
Nos invités, de gauche à droite: Jean-Pierre Changeux, Pierre Bénichou et Hervé Platel Crédits : Xavier Coppolani - Radio France

Vidéos :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
  • Musicien référent à l'hôpital Necker
  • professeur de neuropsychologie à l'université de Caen
  • Neurobiologiste, Professeur Honoraire au Collège de France et à l'institut Pasteur. Membre de l'Académie des Sciences
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......