LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Comment la Russie est-elle devenue un géant de l'énergie ?

58 min
À retrouver dans l'émission

- en raison d'un problème technique, cette émission a malheureusement été interrompue pendant environ 15 minutes, de 14h30 à 14h45. Veuillez nous en excuser -

Production de gaz en Russie
Production de gaz en Russie Crédits : Ilya Pitalev

Aujourd’hui, la Russie dispute la première place mondiale de la production de pétrole à l’Arabie Saoudite et la première place mondiale de la production de gaz aux Etats-Unis. C’est dire si ce pays est devenu un acteur incontournable dans la bataille planétaire que se livrent les nations pour obtenir l’énergie dont elles ont un besoin vital pour alimenter leur économie. Or, le pétrole et le gaz représente, ensemble, plus de 50% de la consommation mondiale d’énergie. La Russie s’est donc taillé la part du lion grâce à l’exploitation de ses ressources fossiles en puisant dans des réserves qui, pour le pétrole en tous cas, sont nettement inférieures à celles de l’Arabie Saoudite.

En 2011, la production de pétrole russe a atteint un niveau record de 511 millions de tonnes. Longtemps à la première place mondiale en matière de production de gaz naturel, la Russie s’est fait doubler par les Etats-Unis en 2009 à cause de l’exploitation massive de gaz de schiste outre-Atlantique. Pour autant, la manne énergétique continue à pleuvoir sur les comptes russes. L’Agence Internationale de l’Energie, l’AIE, estime que l’exportation de ses ressources fossiles a rapporté 255 milliards de dollars à la Russie en 2010 et que ce montant pourrait atteindre 420 milliards de dollars en 2035. L’AIE souligne toutefois que l’industrie russe pourrait économiser 30% de sa consommation actuelle en augmentant son efficacité. Ces 30% représentent 200 millions de tonnes équivalent pétrole d’énergie primaire par an, soit la consommation totale de la Grande Bretagne. Qu’à cela ne tienne, dans ce climat d’euphorie énergétique, on comprend que la présidence d’un tel pays attise les convoitises. Même si ce phénomène s’observe également dans des pays qui n’ont pas de pétrole…

Comment la Russie est-elle parvenue à s’installer en tête de la production de gaz et de pétrole au niveau mondial ?

Cette position dominante est-elle pérenne ou bien se maintient-elle au prix d’un épuisement rapide des ressources énergétiques ?

Quelle sont les conséquences, pour l’Europe, d’une forte dépendance énergétique vis-à-vis de la Russie ?

Invités: Patrice Geoffron , professeur d’Economie, Directeur du LEDa-CGEMP, Laboratoire d’Economie de Dauphine, Centre de Géopolitique de l’Energie et des Matières Premières, Université Paris-Dauphine

Roumiana Ougartchinska , spécialiste des pays de l'Est, chargée de cours à l'Institut de criminologie de Paris (université Paris-II) et au mastère d’intelligence économique de l’Ecole internationale des sciences du traitement de l’information, coauteur de Guerre du gaz, la menace russe (Editions du Rocher, 2008).

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......