LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Comment résisterons-nous aux prochains orages solaires ?

1h
À retrouver dans l'émission

La tempête solaire du 4 janvier 2002
La tempête solaire du 4 janvier 2002
La tempête solaire du 4 janvier 2002 © NASA *« Lorsque la nuit tombe sur l'Amérique, le dimanche 28 août 1859, les formes fantomatiques colorées des aurores « boréales » sont déjà visibles dans le ciel »* . C'est par cette phrase que commence l'article de Sten Odenwald et James Green publié dans le numéro décembre de la revue *Pour la Science * . Ces deux scientifiques, le premier professeur d'astronomie à l'université catholique d'Amérique à Washington et le second directeur du département de planètologie de la NASA, décrivent ensuite, avec force détails, un phénomène dont le grand public ne connaît, en général, que l'esthétique un peu surnaturelle. Les orages ou tempêtes magnétiques solaires peuvent pourtant avoir des conséquences particulièrement désagréables sur Terre, voire catastrophiques lorsqu'elles atteignent le degré de violence de celui de 1859. Or, nous sommes entrés, depuis le mois de janvier, dans un nouveau cycle de l'activité solaire qui dure onze ans. Cela signifie que, dans les cinq années à venir l'activité solaire va croître régulièrement. Reste à savoir jusqu'à quel point... En effet, l'orage solaire de 1859 fait partie des phénomènes extrêmes qui sont censés ne se produire que deux fois par millénaire. Entre temps, tous les 50 ans, de fortes tempêtes, d'intensité toutefois moindre, se produisent. Ce fut le cas le 13 mars 1989 où l'orage solaire a provoqué l'effondrement d'une partie du réseau électrique canadien et perturbé les liaisons radio dans le monde entier. S'il arrivait aujourd'hui, l'orage du 15 mai 1921 causerait une panne affectant la moitié de l'Amérique du Nord. Quant à celui de 1859... C'est toute la question. Aujourd'hui, l'électricité ne sert plus uniquement à l'éclairage. Elle est devenue une énergie indispensable pour tous les systèmes électroniques sur lesquels repose l'informatique mondiale. Or, cette dernière pilote l'essentiel de l'activité humaine dans tous les pays développés. Que se passera-t-il lors du prochain orage magnétique solaire majeur ? Quelles protections sont prévues pour y faire face ? Sommes-nous à l'abri des effets de tempêtes solaires de moindre intensité alors que les satellites, qui jouent un rôle de plus en plus important, en matière de télécommunication par exemple, sont en première ligne lorsque le soleil expulse des quantités proprement astronomiques de particules chargées dont le nuage qui peut atteindre 50 millions de km de large ? **Une émission en partenariat avec la revue *Pour La Science * **
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......