LE DIRECT
La forêt amazonienne

Géo-ingénierie: Comment retirer du CO2 de l’atmosphère ?

55 min
À retrouver dans l'émission

La géo-ingénierie est souvent taxée de solution d'apprentis-sorciers. Pourtant, il apparaît que la limitation à 2°C de la température de la planète en 2100 ne pourra probablement pas être atteinte avec les seuls efforts de réduction des émissions de CO2 en cours de débat à la COP21..

La forêt amazonienne
La forêt amazonienne Crédits : Neil Palmer - Flickr

L’enjeu principal de la COP21 qui se tient en ce moment au Bourget est d’obtenir un accord de l’ensemble des pays de la planète pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, en particulier de CO2. Il s’agit ainsi de limiter à 2°C d’ici 2100 l’augmentation de la température moyenne de la Terre par rapport à l’ère préindustrielle. Les calculs des climatologues montrent que ce seuil de 2°C correspond à un rejet cumulé de 3200 milliards de tonnes de CO2 dans l’atmosphère. Or, l’humanité en a déjà rejeté environ 2000 milliards de tonnes. Il ne reste donc que 1200 milliards de tonnes de « crédit CO2 », en quelque sorte. Au rythme actuel, nous atteindrons les 3200 milliards de tonnes dans... 30 ans. Soit en 2045 et non en 2100... Même en réduisant drastiquement nos émissions à la suite de la COP21, il sera donc bien difficile de gagner 55 ans par la seule réduction des émissions de CO2.

Ce constat, que fait Vincent Nouyrigat dans l’enquête publiée dans Science & Vie, conduit à envisager d’autres solutions complémentaires. Tout en réduisant considérablement les émissions, il apparaît inévitable de retirer une part du CO2 présent dans l’atmosphère pour augmenter ainsi notre crédit d’ici la fin du siècle. Ce type de stratégies actives sur le climat est baptisée « géo ingénierie ». Bon nombre des solutions envisagées dans ce cadre relève du jeu à l’apprenti sorcier. Il a été ainsi envisagé de reproduire l’effet d’une éruption volcanique comme celle du Pinatubo en 1991. Cela revient à injecter 17 millions de tonnes d’aérosol soufré dans l’atmosphère dans l’espoir d’obtenir une réduction de 0,4°C de la température sur Terre... pendant un an seulement. Ou de déverser 17 milliards de tonnes de chaux vive dans les océans afin d’augmenter leur capacité à absorber du CO2. Outre les difficultés de mise en œuvre, les effets induits par de telles solutions pourraient se révéler pires que le mal.

Heureusement, il existe d’autres solutions pour retirer du CO2 de l’atmosphère. C’est le sujet de cette émission.

*EN PARTENARIANT AVEC SCIENCE & VIE _**___Les émissions récentes de Science publique sur le réchauffement climatique: *_

27.11.2015 - Science publiqueAdaptation au réchauffement climatique: quel rôle pour la science? 55 minutes Écouter l Objectif de la COP 21 ? Obtenir des participants un engagement pour limiter à 2°C le réchauffement de la planète d'ici 2100. En réalité, celle-ci risque plutôt de se réchauffer de 3 ou 4°C d'ici la fin du siècle. Avec des conséquences comme l'enneigement en montagne, l'érosion des côtes, ou l'augmentation du débit des fleuves... D'où la nécessité de nous préparer.Sociologie, Physique, Géographie---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

30.10.2015 - Science publiqueQuels seront les impacts du changement climatique sur la France ? 56 minutes Écouter l Dans quelle France vivrons-nous lorsque la température moyenne aura augmenté de 2 à 5°C ? Le magazine Science et Vie a enquêté dans les régions françaises pour répondre à cette question. Nous en débattons aujourd'hui avec nos invités: Eric Guilyardi, Frédéric Huard, Sylvain Mondon et Nicolas Viovy.---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/10/a6361627-73f9-11e5-8e9e-005056a87c89/838_image-train-du-climat.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="Dans l'exposition du Train du Climat à Lyon" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/10/a6361627-73f9-11e5-8e9e-005056a87c89/838_image-train-du-climat.jpg" width="650" height="366"/>
Dans l'exposition du Train du Climat à Lyon Crédits : Isabelle Bonnet-Murray
16.10.2015 - Science publiqueComment expliquer le réchauffement climatique au grand public? 55 minutes Écouter l video Les Messagers du Climat font connaître les travaux des climatologues dans toute la France. Science publique reçoit les trois chercheurs qui sont à l'origine du projet lors de l'étape de Montpellier: Christophe Cassou, Catherine Jeandel et Serge Planton ainsi que la responsable du Train du Climat, Béatrice Korc et un chercheur de Montpellier, Frédéric Simard. --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 11.09.2015 - Science publiqueVa-t-on enfin parvenir à stocker l’énergie solaire ? 55 minutes Écouter l Le solaire fait partie des énergies vertes dites intermittentes. Pas de soleil, pas de production d'électricité. D'où la nécessité de la stocker pendant que le soleil brille. Une floraison de solutions est en cours de développement pour y parvenir. Science publique les explore aujourd'hui avec ses invités: Pierre Fessler, Gilles Flamant,Philippe Poggi et Xavier Py.--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 05.06.2015 - Science publique | 14-15Où en est la recherche sur le climat? 54 minutes Écouter l Quel est l'état des connaissances actuelles en matière de réchauffement climatique ? Une question complexe qui sera au cœur des négociations qui vont se dérouler à Paris à la fin de l'année pendant la COP21.Ecologie, Société, Environnement

Intervenants
  • biogéochiste spécialiste des sols, chercheur CNRS affecté au laboratoire de Géologie de l'Ecole normale supérieure.
  • chercheur (en sciences du climat) au Laboratoire des Sciences du Climat et de l'Environnement" (LSCE, labo membre de l'IPSL) ddétaché au Centre International de Recherche en Environnement et Développement (CIRED)
  • chercheur en climatologie à Météo-France
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......