LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Jean-Baptiste Fressoz, peut-on parler d'Anthropocène?

55 min
À retrouver dans l'émission

Table-ronde débat autour de l'anthropocène, avec Jean-Baptiste Fressoz.

A Manhattan Sandwich between new Jersey (above) and Brooklyn/Queens (below)
A Manhattan Sandwich between new Jersey (above) and Brooklyn/Queens (below) Crédits : Doc Searls

Cette explosion démographique accompagne une explosion technologique. En 1784, James Watt dépose le brevet de la machine à vapeur. S’en suit la fameuse révolution industrielle qui va transformer les modes de vie des êtres humains mais également leur environnement. Au point qu’en l’an 2000, Paul Crutzen, prix Nobel de chimie pour ses travaux sur la couche d’ozone, estime que nous avons changé d’époque géologique, passant de l’Holocène qui a débuté il y a 11 500 ans à ce qu’il baptise « Anthropocène » pour stigmatiser la nouvelle capacité de l’homme à exercer un impact d’ampleur tellurique sur la Terre. Même si les spécialistes, c’est à dire les géologues, n’ont pas encore statué sur cette appellation, le mot inventé par Paul Crutzen est devenu une sorte d’étendard adopté par de nombreux historiens, philosophes, écologues et écologistes.

Champs de sel dans la baie de San Francisco
Champs de sel dans la baie de San Francisco Crédits : Doc Searls
  • L’impact de l’homme sur la planète est-il comparable aux transformations géologiques qui ont été utilisées par les géologues pour caractériser les précédentes époques comme le Pléistocène ou l’Holocène ?
  • Quelles transformations de la Terre peuvent justifier de parler d’une Anthopocène ?
  • Faut-il faire remonter le début de cette période géologique à 1784 ou bien avant, dès l’apparition d’homo sapiens sur Terre ?
  • La prise de conscience, grâce à cette notion d’Anthropocène, du pouvoir de l’homme sur son environnement peut-elle avoir un impact sur les politiques d’action, par exemple, sur le réchauffement climatique ?
  • Parler d’Anthropocène est-il effet de l’anthropomorphisme caractérisé par Descartes lorsque, dès 1637, il estimait que, grâce à leur savoir, les hommes pourraient « se rendre comme maîtres et possesseurs de la nature » .
Jean-Baptiste Fressoz à l'université d'été de l'IHEST 2013
Jean-Baptiste Fressoz à l'université d'été de l'IHEST 2013 Crédits : VideoScopie
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......