LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

L'économie est-elle régie par les mathématiques?

55 min
À retrouver dans l'émission

Selon Martin Armstrong, prévisionniste financier, une crise majeure devait débuter le 1er octobre 2015. Une crise des dettes souveraines, c'est à dire de l'argent que les Etats empruntent sur les marchés financiers. Or, rien ne s'est produit... Martin Armstrong s'explique dans Science publique. Plus largement, nous nous posons la question de la possibilité de prévision en matière d'économie grâce aux mathématiques et à l'intelligence artificielle avec le mathématicien Yvar Ekeland et Paul Jorion, spécialiste de la finance.
<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/10/2fb3dcb4-68ef-11e5-bf5a-005056a87c89/838_martin-armstrong.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="Martin Armstrong, président de Princeton Economics International" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/10/2fb3dcb4-68ef-11e5-bf5a-005056a87c89/838_martin-armstrong.jpg" width="650" height="418"/>
Martin Armstrong, président de Princeton Economics International Crédits : Science publique

                                                                                                            <em itemprop="copyrightHolder">Radio France</em></span></figcaption></figure> 

Le 16 septembre 2015, un documentaire intitulé « L’oracle », réalisé par Marcus Vetter et Karin Steinberger, est sorti en salle en France. Ce film raconte l’histoire étonnante de Martin Armstrong, fondateur de la société Princeton Economics International, qui est sorti de prison de prison en 2011 après avoir y avoir passé 11 ans. Selon Martin Armstrong lui-même, cette incarcération, dont l’essentiel s’est déroulé en préventive, est due à son refus de livrer à la justice américaine le secret de sa méthode de prévision économique. Cette méthode, fondée sur la constitution de bases de données très variées analysées grâce à l’intelligence artificielle, aurait déjà permis de prévoir les crises financières qui se sont produites en 1987, en 1989 au Japon, en 1998 en Russie ou avec les subprimes en 2007.

Encore plus troublant, la méthode de Martin Armstrong prétend prévoir ces phénomènes au jour près. Lui même se déclare surpris par une telle précision. Mais tel est le résultat fourni par son système d’intelligence artificielle. Ainsi, depuis 2011, a-t-il annoncé le début d’une grave crise des dettes souveraines pour le 1er octobre 2015. Cette date, c’était hier. Or, rien de marquant ne s’est produit sur les places financières de la planète ce jour là. Tout au plus, le CAC 40 a-t-il abandonné 0,65% après une hausse la veille. Léger recul aussi à la bourse de New York. Pas de crack apparent, donc, le 1er octobre... Alors Martin Armstrong s’est-il trompé ? Cette question nous conduit aujourd’hui à nous interroger sur la capacité de la science, en particulier des mathématiques, à anticiper les phénomènes économiques.


L’Oracle, un documentaire de Marcus Vetter et Karin Steinberger VOIR La Bande annonce du film__

Intervenants
  • Anthropologue, économiste et professeur associé à la chaire Ethique et transhumanisme à l’université catholique de Lille
  • ancien conseiller financier
  • mathématicien et économiste. Il a été président de l'université Paris-Dauphine, et il a été titulaire de la chaire de recherches du Canada en économie mathématique à Vancouver.
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......