LE DIRECT

La médecine prescrit-elle des médicaments inutiles?

56 min
À retrouver dans l'émission

Un groupe de 24 médecins a établi une liste de 151 médicaments essentiels pour le soin de 95% des maladies les plus courantes. De quoi laisser planer un fort doute sur l'utilité réelle des quelques 5000 pilules présentées sous 15 000 formes différentes qui existent sur le marché.

<source type="image/webp" srcset="data:image/jpeg;base64,/9j/2wBDACgcHiMeGSgjISMtKygwPGRBPDc3PHtYXUlkkYCZlo AjIqgtObDoKrarYqMyP/L2u71////m8H////6/ b9//j/2wBDASstLTw1PHZBQXb4pYyl Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj/wAARCAAbACoDASIAAhEBAxEB/8QAGQABAAMBAQAAAAAAAAAAAAAABQADBAEC/8QAJBAAAgIBAgYDAQAAAAAAAAAAAQIAAxEEMQUSEyFBUTJCYYH/xAAWAQEBAQAAAAAAAAAAAAAAAAABAgP/xAAaEQADAQEBAQAAAAAAAAAAAAAAARECITFh/9oADAMBAAIRAxEAPwAaaaNI9o5j2WaeHaamys2PkkdiIsqKigY3EHZwV9Da9NSa my7eZXboFY5rOMbxG4rWoGP7M5bDk/WZTSfpaedcBSMEj1ORaytTU FG2cwmak6zD3Xa9fwYjPqI08WIQLYuf2FyRJGVuS5ieoCP2U6rVKi8tZBY YbkjYzkCVmOlraixhgt2lUkkSqf//Z "data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/04/a7249085-db7c-11e4-adec-005056a87c89/838_four_colors_of_pills_ragesoss_wikimedia.webp"class="dejavu"><img src="data:image/jpeg;base64,/9j/2wBDACgcHiMeGSgjISMtKygwPGRBPDc3PHtYXUlkkYCZlo AjIqgtObDoKrarYqMyP/L2u71////m8H////6/ b9//j/2wBDASstLTw1PHZBQXb4pYyl Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj/wAARCAAbACoDASIAAhEBAxEB/8QAGQABAAMBAQAAAAAAAAAAAAAABQADBAEC/8QAJBAAAgIBAgYDAQAAAAAAAAAAAQIAAxEEMQUSEyFBUTJCYYH/xAAWAQEBAQAAAAAAAAAAAAAAAAABAgP/xAAaEQADAQEBAQAAAAAAAAAAAAAAARECITFh/9oADAMBAAIRAxEAPwAaaaNI9o5j2WaeHaamys2PkkdiIsqKigY3EHZwV9Da9NSa my7eZXboFY5rOMbxG4rWoGP7M5bDk/WZTSfpaedcBSMEj1ORaytTU FG2cwmak6zD3Xa9fwYjPqI08WIQLYuf2FyRJGVuS5ieoCP2U6rVKi8tZBY YbkjYzkCVmOlraixhgt2lUkkSqf//Z " alt="Pilules en quatre couleurs" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/04/a7249085-db7c-11e4-adec-005056a87c89/838_four_colors_of_pills_ragesoss_wikimedia.jpg" width="650" height="433"/>
Pilules en quatre couleurs Crédits : Sage Ross

Parmi les multiples sujets abordés par le projet de loi de Santé en cours de discussion au Parlement, celui des médicaments a pris une place importante à la suite de la révélation par Science & Vie d’une liste des meilleurs d’entre eux qui ne dépasse pas le nombre de... 151. Or, il existe aujourd’hui quelque 5000 médicaments sur le marché présentés sous plus de 15 000 formes différentes. Néanmoins, selon les résultats obtenus par un groupe de médecins travaillant depuis 2011 sur le sujet, il suffirait de 151 médicaments pour soigner 95% des maladies dont nous souffrons classées dans 18 grandes familles. Il ne s’agit pas, pour autant, d’une liste exhaustive incluant, par exemple, les traitements du cancer. Cette étude révèle néanmoins une situation de prolifération de la production de l’industrie pharmaceutique qui ne répond pas toujours, loin s’en faut, à de véritables besoins médicaux.

Ces révélations s’inscrivent dans une histoire récente assez chargée en scandales sanitaires. On se souvient du Vioxx, du Médiator ou les pilules de 3ème et quatrième génération et des mises en cause du système français d’autorisation de mise sur le marché, les fameuses AMM. Cette procédure qui précède la commercialisation d’un nouveau médicament semble souvent prise en défaut. Elle peine, en particulier, à suivre l’exploitation d’une molécule dans la pratique médicale réelle. Pourtant, les effets d’un nouveau médicament, même s’il a été testé sur l’homme au cours des essais qui permettent d’obtenir une AMM, se révèlent bien après. La variété des organismes et des pathologies dont souffrent les patients est telle qu’il est impossible de prédire avec précision quel sera l’impact final d’un médicament sur un patient. C’est donc une bonne part d’empirisme qui règne dans ce domaine. Encore faut-il disposer de moyens d’évaluation de l’efficacité thérapeutique d’un traitement sur le long terme.

  • Pourrait-on supprimer des milliers de médicaments sans affecter la qualité des traitements ?

  • Comment est-il possible que des médicaments inutiles restent sur le marché pendant des décennies ?

  • Comment fonctionne les AMM et le suivi des médicaments au cours de leur vie ?

  • Quel rôle jouent les patients dans la prise de médicaments ?

  • L’industrie pharmaceutique exerce-t-elle une pression excessive sur les médecins ?

En partenariat avec Science & Vie

Intervenants
  • Président du Leem
  • médecin interniste à l’hôpital de Bobigny
  • Chef du service de médecine interne Hôpital Cochin , Professeur de Thérapeutique faculté de médecine Paris Descartes, co auteur de la vérité sur vos médicaments …
  • Chef du service médecine, sciences du vivant, au magazine « Science et vie ».
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......