LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Le gaz de schiste est-il définitivement enterré en France ?

58 min
À retrouver dans l'émission

Manifestation contre le gaz de schiste en 2011
Manifestation contre le gaz de schiste en 2011 Crédits : Nicolas Sawicki

S’il est un sujet de débat qui va occuper la France au cours des prochaines années, c’est bien celui qui concerne le gaz de schiste. Cette ressource est en passe de bouleverser en profondeur, c’est le cas de le dire, l’équilibre énergétique mondial. De quoi s’agit-il ? D’extraire du méthane prisonnier de la roche mère à quelque 3000 mètres de profondeur sous terre. A priori, la tache semble impossible tant les difficultés techniques sont grandes. Pourtant, les Etats-Unis ont réussi, après des dizaines d’années d’échec, à mettre au point une technique pour extraire ce gaz. En quelques années, depuis 2005, des milliers de puits de forage ont couvert plusieurs régions. Les Etats-Unis sont ainsi en passe, alors qu’ils importaient du gaz naturel, de devenir non seulement autosuffisants mais également d’exporter cette ressource. Au point de contester la position dominante de la Russie dans ce domaine.

En France, la situation est bloquée depuis l’élection de François Hollande. Sous la pression écologique, la fracturation hydraulique, seule technique actuellement disponible pour extraire le gaz de schiste est interdite en France. Non seulement pour l’exploitation mais aussi pour l’exploration. Cela signifie que nous ne savons pas quelles sont les ressources potentielles de la France dans ce domine. Et que nous ne pourrons pas les connaître avant d’avoir mis au point un autre procédé d’extraction. Si la recherche n’est pas prohibée, elle a toutefois peu de chances de se développer dans le climat actuel. Ce blocage met la France dans le camp des pays les plus extrêmes, avec la Bulgarie.

Au centre du débat, la fracturation hydraulique, déjà utilisée pour l’extraction du pétrole, est-elle si dangereuse que les risques justifient d’interdire même l’exploration en France ?

Quelles techniques alternatives pourraient être utilisées ?

Comment s’est développée l’exploitation du gaz de schiste aux Etats-Unis ?

Quels autres pays pourraient se lancer dans cette production ?

Dans le contexte économique actuel, la position de la France est-elle tenable à long terme ?

En partenariat avec Science et Vie

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2013/02/85d799f2-6f9f-11e2-a7b7-782bcb76618d/838_science_et_vie.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="Science et vie" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2013/02/85d799f2-6f9f-11e2-a7b7-782bcb76618d/838_science_et_vie.jpg" width="200" height="38"/>
Science et vie

Intervenants
  • en charge des questions énergie pour France nature environnement (FNE)
  • journaliste au magazine science et vie
  • Directeur de recherche au CNRS, Chercheur au CEREGE
  • géologue à l’IFP (Institut Français du Pétrole) Energies nouvelles
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......