LE DIRECT

Le structuralisme est-il un outil scientifique ?

1h
À retrouver dans l'émission

Une émission en direct du Musée du quai Branly.

Le livre publié en 1958
Le livre publié en 1958

« Si la place de l'anthropologie dans les sciences sociales était plus justement reconnue, et si sa fonction pratique parvenait à se dégager, de manière plus complète que ce n'est aujourd'hui le cas, on voit que des problèmes essentiels se trouveraient en voie de solution. » , écrivait Claude Lévi-Strauss en 1958 dans son ouvrage intitulé « Anthropologie structurale » . L'auteur donnait ensuite quelques exemples de ces problèmes essentiels de l'époque à la portée, selon lui, de l'anthropologie tels que l'immigration portoricaine à New-York ou nord-africaine à Paris. Lévi-Strauss plaidait aussi pour développer une compétence d'anthropologue au sein de professions en contact avec différentes cultures : administrateur, militaire, missionnaire, diplomate... Cinquante ans après la publication de ce livre et cent ans après la naissance de son auteur, nous voilà en situation de faire le point sur l'impact concret de l'anthropologie sur la société mais aussi sur le domaine de la recherche où elle tient une place essentielle : les sciences humaines. Le rapprochement de ces deux mots suffit à faire débat. Le structuralisme, cet outil utilisé par Lévi-Strauss, tend à les unir. Toujours dans « Anthropologie structurale » , il fixe les ambitions de sa discipline : l'objectivité, la totalité, la signification. Et il tente une analogie avec une autre science classée, elle, dans la catégorie des sciences dites « dures ». « L'anthropologue est l'astronome des sciences humaines : il est chargé de découvrir un sens à des configurations très différentes, par leur ordre de grandeur et leur éloignement de celles qui avoisinent immédiatement l'observateur » , écrit Lévi-Strauss qui ne néglige pas la difficulté d'obtenir la distanciation nécessaire au regard du scientifique. Cet écueil rappelle celui de la physique, lorsque l'instrument perturbe le phénomène qu'il tente de mesurer... Mais dès lors que l'instrument se trouve être de même nature que ce qu'il observe, l'objectivité ne perd-elle pas fatalement son sens ? Comment est utilisé aujourd'hui le considérable travail de Lévi-Strauss, aussi bien dans la pratique du terrain que dans l'appareil théorique de l'anthropologie ? S'il existe-t-il des structures et des invariants dans les mécanismes de la famille, les rites, les croyances, les mythes ou les organisations sociales, quels progrès peut-on attendre de leur mise en évidence ? 

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......