LE DIRECT

L'innovation en France est-elle en perdition ?

58 min
À retrouver dans l'émission

Einstein et l'innovation
Einstein et l'innovation

L'innovation en France est-elle en perdition ?

Une telle question ne se serait certainement pas posée il y a un siècle. La France faisait alors partie des grands pays industriels et les innovations pullulaient : de la tour Eiffel au cinéma en passant par l’automobile ou l’aéronautique.

Qu’en est-il en ce début du XXIe siècle ?

La France souffre désormais d’une forte désindustrialisation. Qu’on en juge : la part de l’industrie manufacturière dans la valeur ajoutée de la France est passée de 24% en 1980, à de 22% en 1999 et à moins de 14% en 2008 et elle devrait se situer aux alentours de 10% aujourd’hui.

En 2007, la France occupait, dans ce domaine, la vingtième place, en Europe, à un niveau très proche de celui de la Grande-Bretagne, réputée pour avoir fermé massivement ses usines et privilégié la finance. En trois ans seulement, entre début 2009 et fin 2011, la France a perdu 385 usines. Ce bilan représente le solde entre les créations et les fermetures de sites industriels, ces dernières atteignant 870 sur cette même période de trois ans.

Longtemps, cette chute de l’industrie manufacturière a été considérée comme une évolution naturelle et sans danger d’une société qui évolue vers les activités de services. Les derniers résultats du commerce extérieur ont fait voler en éclat cette croyance.

Déficitaire depuis 2004, la balance du commerce extérieur affiche un niveau record de -70 milliards d’euros en 2011 contre - 52 milliards d’euros en 2010.

L’Allemagne, de son côté, a affiché un excédent commercial de 158 milliards d’euros en 2011. Or, la part de l’industrie manufacturière dans la valeur ajoutée allemande est supérieure à 21%. Soit environ le double de celle de la France.

Dans ce contexte, peut-on dire que la désindustrialisation de la France est liée à un manque d’innovation ?

Faut-il invoquer les difficultés de financement des inventions françaises et de la création d’entreprises innovantes ?

Quel est l’effet de l’apparition d’une multitude de structures destinées à développer la recherche et à optimiser les mécanismes de création d’entreprises en France, qu’il s’agisse des pôles de compétitivité où autres pôles d’excellence ?

Une émission enregistrée en public dans le studio 106 de la Maison de la Radio, le 20 mars 2012.

En partenariat avec l'IHEST

Invités: Catherine Borg Capra , directrice de l'Expertise à OSEO

Alain Duprey, Directeur Général de l’Association des instituts Carnot

Eunika Mercier-Laurent , spécialiste de l'innovation, présidente Innovation3D, auteur du livre Ecosystèmes de l'innovation

et avec la participation de Marie-Françoise Chevallier Le Guyader , directrice de l’IHEST

Eunika Mercier-Laurent, Innovation3D
Eunika Mercier-Laurent, Innovation3D Crédits : Xavier Coppolani - Radio France
Science Publique: Alain Duprey, Association des instituts Carnot
Science Publique: Alain Duprey, Association des instituts Carnot Crédits : Xavier Coppolani - Radio France

Ecoutez la suite des questions du public sur cette thématique :

Écouter
32 min
Écouter

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......