LE DIRECT
Pomme

Notre alimentation a-t-elle perdu ses qualités nutritives?

58 min
À retrouver dans l'émission

Le développement, depuis une cinquantaine d’années, de l’agriculture intensive et la création de plantes privilégiant le rendement des cultures et l’aspect visuel des fruits et légumes semble avoir un impact négatif sur la présence des nutriments nécessaires à notre santé. Que faire ?

Pomme
Pomme Crédits : Isabelle Hurbain-Palatin - Flickr

Certains d’entre vous se souviennent sans doute du slogan de campagne de Jacques Chirac en 1995. « Mangez des pommes ! » Aujourd’hui, le Plan national nutrition santé, le PNNS, lancé en 2001 prône de manger cinq fruits et légumes par jour et de favoriser l’activité physique. Il s’agit d’améliorer l’équilibre entre l’apport en nutriments de l’alimentation et les dépenses de l’organisme. Un message frappé au coin du bon sens au moment où l’on commence à mieux comprendre le fonctionnement du système digestif grâce à l’exploration du microbiote, cette population de milliards de bactéries qui peuple notre intestin et influence notre santé. Nous vous avons déjà parlé en détail dans Science publique.

Pour que ces exhortations à une meilleure alimentation donnent les résultats escomptés, il est indispensable que les aliments jouent le rôle que l’on attend d’eux. C’est-à-dire qu’ils apportent les nutriments nécessaires à notre organisme, qu’il s’agisse des protéines, des vitamines ou des sels minéraux tels que le calcium, le magnésium, le fer ou le zinc. Or, il semble que les aliments commercialisés aujourd’hui ne visent pas cet objectif nutritionnel. Les industriels favorisent plus la recherche de rendements élevés pour les cultures et l’esthétique des produits que leur capacité à nous apporter les nutriments nécessaires. Ainsi, l’étude publiée en 2007 par Brian Halweil, chercheur à l’institut Worldwatch, révèle le développement de la calorie vide, c’est-à-dire pauvre en vitamines, protéines, minéraux et oligo-éléments. Ainsi, comme le notait la journaliste Amélie Mougey, dans un article publié en janvier 2015 sur le site Terraeco, il faut 100 pommes d’aujourd’hui pour apporter à l’organisme ce qu’une seule pomme des années 1950 contenait…

Un documentaire de Maëlle Joulin diffusé par France 5 le 3 avril 2016 sous le titre « Manger plus pour se nourrir moins » va dans le même sens. La qualité de ce que nous mangeons aurait été sacrifiée sur l’autel de la quantité et de la rentabilité ? Faut-il s’inquiéter de ces carences masquées dans notre alimentation ? Les produits bios sont-ils en mesure de les pallier ? Comment manger moins pour nous nourrir mieux ? Ce sont les questions dont nous allons débattre avec nos invités dans Science publique.

[LIENS] 


Le Programme national nutrition santé (PNNS) 2011-2015

L'étude NutriNet-Santé: un grand programme de recherche destinée à mieux comprendre les relations entre la Nutrition et la Santé en France. 
https://www.etude-nutrinet-sante.fr/fr/common/login.aspx

Pétition sur Change.org: Etiquetage nutritionnel alimentaire : les consommateurs français veulent le codage en 5 couleurs ! - près de 58 000 signatures.
https://www.change.org/p/etiquetage-nutritionnel-alimentaire-les-consommateurs-français-veulent-le-code-5-couleurs

La tribune de Christian Rémésy dans Le Monde du 28 avril 2016: "Pour une nouvelle transition alimentaire":
http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/04/28/pour-une-nouvelle-transition-alimentaire_4624395_3232.html

http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/04/28/pour-une-nouvelle-transition-alimentaire_4624395_3232.html

Le rapport "Still no free lunch" de Brian Halweil:
https://www.organic-center.org/reportfiles/Yield_Nutrient_Density_Final.pdf

Intervenants
  • Professeur de nutrition à la faculté de médecine de Paris 13, directeur du PNNS, le Programme national nutrition santé
  • Nutritionniste, directeur de recherche à l’INRA
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......