LE DIRECT
Comment définir cette sensation particulière que l’on appelle « le bonheur » ?

Peut-on apprendre à vivre heureux?

55 min
À retrouver dans l'émission

Le chômage n’en finit pas de croître et le ciel de cet hivers reste gris et pluvieux. Le moment semble donc idéal pour s’interroger sur le bonheur, cet état de pleine satisfaction, de jouissance de la vie.

Comment définir cette sensation particulière que l’on appelle « le bonheur » ?
Comment définir cette sensation particulière que l’on appelle « le bonheur » ? Crédits : Javier Snchez Mingorance / EyeEm - Getty

Jusqu’à présent, la science, tout comme la médecine, reste assez discrète sur ce sujet, le jugeant sans doute trop subjectif ou trop philosophique pour être étudié sérieusement.

Le stress, par exemple, est considéré par Jacques Fradin comme un signal d’alarme lancé par le cortex préfrontal lorsque nous adoptons un comportement inadapté ou incohérent. Alors même que les neurosciences et l’imagerie cérébrale permettent désormais de jeter un regard nouveau sur le fonctionnement du cerveau, les recettes du bonheur, elles, restent plus souvent teintées de bon sens et de sagesse que fondées sur l’analyse scientifique. Sauf lorsqu’il s’agit d’agir directement sur les sources de la dépression ou de la mélancolie. Là, les pilules chimiques d’antidépresseurs ou d’anxiolytiques font sans doute partie des progrès majeurs du 20ème siècle. Mais leur succès, parfois excessif comme en France, souligne peut-être l’échec relatif ou les limites de méthodes plus psychologiques comme la psychothérapie, les thérapies cognitivo-comportementales ou la psychanalyse. A moins que les efforts pour ne pas être malheureux ne soient, finalement, pas la meilleure voie pour être heureux.

  • Comment définir cette sensation particulière que l’on appelle « le bonheur » ?
  • Que nous dit la science actuelle sur cet état que les sociétés développées ne semblent guère favoriser ?
  • L’accession au bonheur est-elle à la portée de tout le monde ?
  • Existe-t-il des pratiques favorisant la sensation de bonheur qui soient indépendantes des caractéristiques particulières de chaque individu ainsi que des facteurs environnementaux qui nous en éloigne ?
  • Est-il raisonnable et souhaitable d’apprendre à être heureux ?
Intervenants
  • médecin psychiatre à l'hôpital Sainte-Anne, spécialisé dans le traitement et la prévention des troubles émotionnels (anxieux et dépressifs).
  • Psychologue clinicienne, à Bruxelles
  • docteur en neuropsychologie et chercheur à l’Institut de Médecine Environnementale
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......