LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

A quoi peut servir un clone virtuel ?

1h
À retrouver dans l'émission

Erika, double virtuel d'une australienne sur  MyCyberTwin
Erika, double virtuel d'une australienne sur MyCyberTwin
Erika, double virtuel d'une australienne sur MyCyberTwin © RelevanceNow! Le clonage humain est aujourd'hui considéré comme un crime contre l'humanité. Malgré cela, depuis le clonage de la brebis Dolly, en 1996, la tentation est forte d'appliquer la même technique à l'homme. Heureusement sans succès jusqu'à présent. Parallèlement, se développe une autre solution pour nous dédoubler : le clone virtuel. Il s'agit de créer, en général sur Internet, une copie de soi-même libérée des contraintes de l'existence physique. Un clone virtuel ne dort pas, ne mange pas, ne part pas en vacances... Certes, on peut se demander à quoi il peut bien servir... C'est la question à laquelle nous allons tenter de répondre au cours de cette émission. Un nouveau service, lancé en avril sur la Toile sous ne nom de MyCyberTwin ouvre une piste originale en la matière. L'utilisateur peut y créer un assistant virtuel dont la fonction est de dialoguer avec des visiteurs en son absence. La créature est relativement schizophrénique dans la mesure où elle « sait » qu'elle n'est qu'une sorte de secrétaire virtuelle tout en tentant de réagir comme le ferait son modèle... Mais, au fond, il s'agit peut-être de l'attitude idéale d'un bon assistante en chair et en os...
Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......