LE DIRECT

Figaro littéraire

29 min
À retrouver dans l'émission

de Montety
de Montety Crédits : C. Hélie Gallimard - Radio France

"C’est un des plus anciens journaux de France. C’est même le plus ancien. Un quotidien naguère très puissant a fermé au mois de juillet dernier, France Soir . Il ne datait que de la Libération ! Le Figaro , qui est toujours bien vivant, a été fondé en 1826. Les quotidiens étant des quotidiens, on a tendance a oublier quotidiennement ce qu’ils ont été. A sa fondation, Le Figaro était un journal satirique. Et ses collaborateurs, sa première équipe de rédacteurs, donc, étaient des écrivains. Des humoristes. Certains ont fait une brillante carrière, comme Jules Janin ou Alphonse Karr. Il y avait aussi George Sand, ce qui nous fait comprendre que c’était plutôt un journal de gauche, enfin selon les critères de l’époque. Le journal est relancé en 1854. Le nouveau propriétaire fait collaborer, à nouveau, des écrivains. Par exemple Honoré de Balzac ou les frères Goncourt. Le journal paraît deux fois par semaine. Il devient quotidien en 1866. Sa grande époque approche. Il sera un journal dreyfusard, comme son concurrent L’Aurore , qui sera d’ailleurs racheté dans les années 1970 par Le Figaro de Robert Hersant. Avant son « J’accuse » qui paraîtra dans L’Aurore , c’est dans Le Figaro qu’Emile Zola publie ses premiers articles en faveur de Dreyfus et des juifs. Des écrivains, toujours des écrivains. A partir de 1908, écrit dans Le Figaro celui qui deviendra l’un des plus grands romanciers du siècle, Marcel Proust. Entre temps, en 1905, avait été fondé « Le littéraire », pages consacrées à la littérature dans le journal. Qu’est-ce que c’est, Le FL aujourd’hui, après un peu plus de cent ans d’existence ? Je reçois pour en parler Etienne de Montety, directeur du Figaro littéraire ."

Charles Dantzig

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......