LE DIRECT

Le secret du "Dernier Métro"

28 min
À retrouver dans l'émission

Le Dernier métro
Le Dernier métro

François Truffaut a laissé plusieurs films qui ont marqué l’histoire du cinéma et qui continuent à le marquer. Ce ne sont d’ailleurs pas les mêmes selon qui en parle. Il y a des artistes comme ça. De certains, on aime tout, d’autres, on n’est jamais d’accord pour déterminer ce que l’on en préfère. Les premiers sont sans doute ceux qui ont un style très marqué, toujours le même, et que donc on accepte ou on rejette en bloc. Eisenstein pourrait en être un exemple. Qui aime Le cuirassé Potemkine aime aussi Ivan le Terrible et Alexandre Nevski . Les autres, ce sont les grands faiseurs, et il n’y a aucun jugement esthétique dans ce mot. Ceux qui écrivent ou filment vite, avec facilité et talent, des choses de genres très divers. François Truffaut, par exemple. Les amateurs de sa série des Antoine Doisnel n’ont généralement pas une grande passion pour La Chambre verte , et ceux qui ont aimé La Nuit américaine ne sont pas nécessairement des grands fans de L’Enfant sauvage . Parmi les différents genres de Truffaut, il y a des films qui, comme tous ses films, racontent des histoires, mais leur sujet essentiel est le cinéma, le théâtre, en réalité l’art. Ce sont ses traités d’esthétique, en quelque sorte. L’un de ces films, sorti en 1980 et qui a obtenu 10 césars dont celui du meilleur film, est Le Dernier Métro . Je reçois pour en parler Christophe Honoré, réalisateur ." Charles Dantzig

Reportage de Camille Renard :

Avec le chef décorateur du Dernier Métro , pour lequel il a obtenu un César, et qui a travaillé sur la quasi totalité des films de François Truffaut, Jean-Pierre Kohut-Svelko.

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......