LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Charles Ier d'Orléans / Samuel Beckett / Michael Edwards

Le secret professionnel des écrivains qui changent de langue

29 min
À retrouver dans l'émission

Ecrire une oeuvre en langue étrangère serait-il un dialogue entre sa langue maternelle et la langue d'écriture ? Nous recevons aujourd'hui pour en parler Michael Edwards

Charles Ier d'Orléans / Samuel Beckett / Michael Edwards
Charles Ier d'Orléans / Samuel Beckett / Michael Edwards Crédits : Samuel Beckett par Roger Pic ; portrait de Michael Edwards par Laure Andrillon

« Du »

Ich, Ich, - Du sagst immer « Ich » ;

Findest du das schön und richtig ?

« Meine Füsse », « Meine Hände » ;

Das ist ein Anfang und dein Ende.

Ce poème écrit en allemand a pour auteur un écrivain français. C’est celui dont on entend la voix dans le générique de Secret professionnel, Jean Cocteau. Il s’intitule donc « Toi » et commence par le mot « Moi ». « Moi, moi, tu dis toujours moi ; / Trouves-tu cela beau et juste ? / ‘Mes pieds’, ‘Mes mains’ ; / C’est un début et ta fin. » Il a été publié par le jeune Klaus Mann en exil dans la revue qu’il avait fondée en Hollande, Die Sammlung, en 1934.

Michael Edwards publie aux PUF des "Dialogues singuliers sur la langue française".

Intervenants
  • membre de l'Académie française, professeur honoraire au Collège de France
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......