LE DIRECT

Le secret professionnel du festival de la chanson italienne de San Remo

29 min
À retrouver dans l'émission

san
san

"C’est une ville de bord de mer qui a été charmante. La mer en question est la plus agréable du monde, parce qu’elle est cernée de villes, et disons même d’urbanité : la Méditerranée. Le pays n’est pas le plus désagréable non plus, c’est l’Italie. Et plus précisément en Italie, ce que l’on appelle la Riviera. Endroit démodé, dont la mode a été à son maximum dans les années 50 et le début des années 60. Il y a eu un arc d’oisiveté et de plaisir, dans ces années-là, allant de Saint-Tropez à cette ville que je vais enfin nommer, San Remo. Une teinte de vulgarité, aussi, sans doute. Celle qui accompagne l’argent quand il n’est que oisif et ne s’intéresse pas aux choses de l’esprit. Mais enfin, la côte d’Azur et la Riviera étaient aussi des endroits où l’on avait su créer des lieux où, quelquefois, passait l’esprit, comme à Cannes avec son festival de cinéma. A San Remo, en 1951, a été fondé le festival de la chanson, très exactement « il Festival della canzone italiana ». Et la canzone italiana, dans la culture populaire, est une des inventions les plus réussies de ce qu’on pourrait appeler le génie italien, ce génie artistique. Un génie artistique et humain. Les italiens ont aussi inventé l’opéra, et l’opéra ainsi que la chanson sont des arts qui mettent l’humain au centre de tout, puisque c’est la voix. Le deuxième génie de l’Italie est politique, elle qui a inventé tant de systèmes et de régimes. Les deux génies se rejoignent parfois. On se rappelle l’importance qu’ont eu les opéras de Verdi au moment de l’indépendance de l’Italie. Et la chanson ? A-t-elle une influence autre que de divertissement ? Quel est le secret professionnel du célèbre festival de San Remo ? Je reçois pour en parler Alex Taylor , journaliste, présentateur de la revue de presse européenne sur France Inter, qui a entre autre un jour donné les votes de la France pour un autre festival de chanson, l’Eurovision."

Charles Dantzig

Bibliographie :

Alex Taylor, Quand as-tu vu ton père pour la dernière fois ? , JC Lattès

Ferzan Ozpetek, Le premier qui l’a dit , DVD

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......