LE DIRECT
Amichai, Yehuda  Yehuda Amichai, 1962.

Le secret professionnel du grand poète de Jérusalem, Yehuda Amichai

29 min
À retrouver dans l'émission

Yehuda Amichai raconté par Emmanuel Mosès

Amichai, Yehuda  Yehuda Amichai, 1962.
Amichai, Yehuda Yehuda Amichai, 1962. Crédits : Fritz Cohen—Government Press Office/The State of Israel National Photo Collection

Yehuda Amichai est né en Allemagne en 1923. Il y portait le nom de Ludwig Pfeuffer. Emigré en 1936 en Palestine avec ses parents, il a pris ou on lui a donné le nom hébraïque de Yehuda Amichai. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, il s’engage dans la Brigade juive de l’armée britannique puis dans la branche armée de la Haganah. Il a ensuite participé à la guerre de 1948 ainsi qu’à deux autres guerres, la campagne de Suez de 1956, où Israël se trouvait au côté de la France et de l’Angleterre contre Nasser qui venait de nationaliser le canal, et on se rappelle que, sur ordre des Etats-Unis, les trois ont dû se retirer, ce qui a sans doute été une des pires décisions diplomatiques relatives au Proche Orient ; Amichai a enfin participé à la guerre du Kippour en 1973. Comme tant d’écrivains israéliens, il a fait partie de ces auteurs qui ont été des soldats et combattu dans des guerres. On n’en avait peut-être pas vu autant depuis la Grèce antique, car nous n’avons pas oublié qu’Eschyle avait combattu à Salamine et que Socrate avait été soldat, et un soldat extrêmement courageux, comme tant de gays.

Amichai a publié des romans, le premier en 1963, et des nouvelles, mais il nous reste surtout pour ses poèmes. Le premier livre de poème qu’il a publié date de 1955. En 1994, six ans avant sa mort, en 2000, il a été invité à lire un poème par Itzhak Rabin lors de la cérémonie de remise du prix Nobel de la Paix. Il est aussi le grand poète de Jérusalem au XXe siècle. Quel est le secret professionnel de Yehuda Amichai, poète d’amour en temps de guerre ? Je reçois pour en parler un de ses traducteurs français, Emmanuel Mosès , qui a choisi et traduit des poèmes d’Amichai dans l’anthologie Perdu dans la grâce aux éditions Gallimard.

Bibliographie :

Yehuda Amichai, Perdu dans la grâce , Gallimard

Poèmes , Actes Sud

Poèmes de Jérusalem , Éditions de l'Éclat

Anthologie personnelle , Actes Sud

Les morts de mon père et autres nouvelles* , Éditions de l'Éclat

Début fin début , Éditions de l'Éclat

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......