LE DIRECT
Théâtre des Champs-Elysées

Le secret professionnel du théâtre des Champs-Elysées

29 min
À retrouver dans l'émission

Le théâtre des Champs-Elysées, classé parmi les Monuments Historiques, accueille depuis sa création en 1913, artistes et compositeurs les plus prestigieux de la musique, de l'opéra et de la danse, c'est le secret professionnel d'un lieu mythique avec Michel Franck.

Théâtre des Champs-Elysées
Théâtre des Champs-Elysées Crédits : Hartl Meyer

C’est un théâtre qui a été construit dans un quartier sans théâtres et qui malgré ce théâtre est resté un quartier non théâtral et malgré cela le théâtre a du succès. Au tout début du XXe siècle, un entrepreneur de spectacles, Gabriel Astruc, décide d’investir dans la construction d’un théâtre. Le quartier à la mode, à ce moment-là, se situe sur les boulevards. Et aussi bien le plus grand des théâtres musicaux, l’opéra de Paris, y avait été inauguré vingt-cinq ans auparavant, en 1875. Vingt-cinq ans, c’est une génération. Une génération, c’est un dégoût, un rejet, une rénovation. On a de la tendresse pour le style de nos grands-parents, mais le style de nos parents nous paraît risible et, d’une certaine façon, plus vieux. L’opéra de Paris et les théâtres, c’était les boulevards ? On construira près de la Seine, non loin du pont de l’Alma. L’opéra de Paris, c’était Garnier et son style éclectique, mêlant l’Empire, le médiéval et le Renaissance ? On construira une épure, blanche, en béton et en marbre. La musique adorée, c’était Tchaïkovski et les danseuses en tutu pour vieux messieurs lubriques fumant le cigare au foyer ? On promouvra Stravinski et les danseuses en tunique cachant cuisses et aplatissant seins.

Théâtre des Champs-Elysées
Théâtre des Champs-Elysées Crédits : Hartl Meyer

Le théâtre des Champs-Elysées, au 15 de l’avenue Montaigne, dans le si bourgeois 8e arrondissement de Paris, a été un théâtre de révolution. On ne l’a pas vu parce qu’il ne l’a pas proclamé. Il l’a même bien caché, ouvrant en 1913 par un concert de musique française comprenant une des gloires musicales bourgeoises de la France, si on me permet de le dire, La mer de Debussy.

Théâtre des Champs-Elysées
Théâtre des Champs-Elysées Crédits : Hartl Meyer

Enfin. Il y avait aussi au programme Emmanuel Chabrier, toujours vaguement dédaigné parce qu’il est un musicien du mode mineur et que les foules ne s’impressionnent qu’au moyen du majeur et du grandiloquent. Enfin. Un mois plus tard, c’était le Sacre du printemps, créé par les Ballets russes de Diaghilev, avec Nijinski à la chorégraphie et Pierre Monteux à l’orchestre. Et il y a eu scandale.Cent deux ans plus tard, après une histoire mouvementée, ce théâtre est toujours là. Comment a-t-il contribué à l’histoire esthétique de Paris, comment compte-t-il continuer à y contribuer ? Quel est le secret professionnel du théâtre des Champs-Elysées, je reçois pour en parler son directeur général, Michel Franck.

Par Charles Dantzig

Théâtre des Champs-Elysées
Théâtre des Champs-Elysées Crédits : Hartl Meyer

La programmation du Théâtre des Champs-Elysées

Le site de Charles Dantzig

Intervenants
  • Directeur général du Théâtre des Champs-Elysées
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......