LE DIRECT

Le secret professionnel d’une star du butô

29 min
À retrouver dans l'émission

"Symphonie M"
"Symphonie M" Crédits : Junichi Matsuda

"Finalement, l’inconvénient, c’est le talent. Si les arts restaient médiocres, ils garderaient leur nom, bien tranquille, bien figé. Avec la danse on n’en a jamais fini de la définir, sans jamais y arriver. C’est comme le roman, vous remarquerez. Depuis qu’il a produit des chefs-d’œuvre, au XIXe siècle, on cherche à définir le roman. Sans y arriver. Chaque fois un nouveau génie invente une forme de roman qui repousse loin toute définition définitive, c’est-à-dire tout enfermement du roman. Chacun bon romancier crée le roman. En danse, c’est pareil. Il y a eu, au milieu du XXe siècle, à l’émerveillement du monde, l’éclosion d’une nouvelle forme. Elle venait du Japon. Elle s’appelle le butô. Je reçois pour en parler celui qui est une star du butô, Akaji Maro . Il dansera à la maison de la Culture du Japon, à Paros, en novembre, « Oublie tout et souviens-toi » ainsi que « Symphonie M ». "

Charles Dantzig

"Symphonie M"
"Symphonie M" Crédits : Junichi Matsuda
"Symphonie M"
"Symphonie M" Crédits : Junichi Matsuda
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......