LE DIRECT

Secret professionnel du marquis de Norpois et du style des ministres des Affaires étrangères de la France

28 min
À retrouver dans l'émission

"Cet été, comme tous les ans, à la plage, j’ai emporté un volume d’A la recherche du temps perdu . C’était on ne peut plus contrasté. Avec Proust, on entre dans un monde moustachu. Tous ses personnages ont des moustaches. Le marquis de Norpois. Charles Swann. Les femmes même, parfois… Tenez, la marquise de Cambremer douairière. La voici dans Sodome et Gomorrhe . Elle dit : « Comme vous êtes aimable et comme c’est bien dit : la mer entre les feuillages. C’est ravissant, on dirait... un éventail. » Et le narrateur de reprendre : « Et je sentis à une respiration profonde destinée à rattraper la salive et à assécher la moustache, que le compliment était sincère. » C’est surtout moralement que le monde de Proust est moustachu. Un monde sévère et rigolard, viril et délicat. Un monde 1880 où l’espèce mâle et l’esprit mâle gouvernent tout. L’un de ces mâles, c’est le marquis de Norpois. L’un des personnages considérés comme les plus risibles du roman. Qu’en est-il exactement ? "

Charles Dantzig

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
À venir dans ... secondes ...par......