LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
une rose bleue, le nouveau logo du FN pour 2017 : "symbole de féminité et de la réalisation de l'impossible" explique Marine le Pen sur son site de campagne

Secrets de campagne : le FN rencontre une organisation juive

5 min

Comme chaque jeudi, place à Secrets de campagne. Au delà des postures de communication, des mises en scène, le service politique de France Culture vous fait vivre la campagne depuis les coulisses.

une rose bleue, le nouveau logo du FN pour 2017 : "symbole de féminité et de la réalisation de l'impossible" explique Marine le Pen sur son site de campagne
une rose bleue, le nouveau logo du FN pour 2017 : "symbole de féminité et de la réalisation de l'impossible" explique Marine le Pen sur son site de campagne Crédits : Christine Moncla capture d'écran - Radio France

Ce matin, deux regards pour illustrer l'opération séduction entre candidats et communautés.

** Chaque communauté peut être regardée et considérée à l'aune de son poids électoral. Dans les 73 jours qu'il reste avant le 1er tour, les candidats répondent à de très nombreuses invitations. Il en est une à regarder d'une façon plus particulière. Au Front National, la "normalisation" passe par des symboles. Celui-ci est éloquent ! Pour la première fois hier, le FN a été reçu officiellement par des représentants de la communauté juive. Certes un groupuscule apolitique qui revendique 40 000 membres, la confédération des juifs de France et amis d’Israël. "Groupuscule" et même "prétendue organisation" car ce sont les termes qu'emploie ce matin le Crif, le Conseil Représentatif des Institutions juives de France pour "condamner vivement cette rencontre". Reportage de Christine Moncla.

** Une autre illustration, un autre regard sur ces communautés qui tentent de se rapprocher des présidentiables. Hier soir, dîner annuel du CCAF. Derrière ces quatre lettres, le Conseil de Coordination des organisations Arméniennes de France. A Mourad Papazian, son co-président, Sophie Delpont a demandé à quoi sert ce genre de dîner. En l'absence de François Fillon pour officiellement un problème d'agenda. Sans doute loin d'une réalité d'une campagne contrariée pour le candidat de la droite et du centre.

Pour en savoir plus, vous pouvez écouter le billet politique "La nouvelle campagne impossible de François Fillon"

Les indiscrets de campagne, ce sont les OFF recueillis par les journalistes du service politique.

** Propos d'un sénateur soutien de François Fillon glissé à l'oreille de Stéphane Robert :

"Jusqu'ici avec François Fillon, nous avions une C6 flambant neuve, après l'affaire, nous nous retrouvons avec une voiture d'occasion ! Mais est-ce une raison pour l'envoyer à la casse ?" poursuit cet élu filant la métaphore automobile, une des passions du candidat. "Non, il nous faut maintenant convaincre les électeurs d'acheter notre voiture d'occasion, parce que c'est tout ce que nous avons en magasin et quoiqu'on dise, elle est en état de marche !"

** Benoît Hamon cherche à associer les citoyens à sa campagne. Le candidat socialiste veut du participatif. Information de Sophie Delpont. D'une façon ou d'une autre, le nom n'est pas encore choisi, une "assemblée", un "jury citoyen" sera mis sur pied pour amender, corriger et nourrir le projet présidentiel. Une vingtaine de personnes tirée au sort dans toute la France, mais de gauche de préférence. Elles donneront leur avis sur sa campagne tous les 15 jours. Demain, vendredi, le candidat inaugure son QG, c'est rue du château d'eau à Paris dans le 10ème, à deux pas, vraiment deux pas de l'Atelier, le QG de Lionel Jospin en 2002, et tout près aussi dans ce qu'on appelle la "petite Turquie", rue d'Enghien, le QG de Nicolas Sarkozy en 2007.

Chroniques
7H40
18 min
L'Invité(e) des Matins
Banlieues : les territoires oubliés de la campagne ?
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......