LE DIRECT
Marine Le Pen lors d'un petit-dejeuner organisé avant-hier par Ethic, un cercle d'entreprises partenaire du medef.

Secrets de campagne : Marine Le Pen séduit les patrons

4 min

La Présidente du Front National répond ces jours-ci à toutes les invitations de corporations patronales. Bientôt au Medef, elle a dejà vu la CGPME et Ethic. Dossier signé Christine Moncla pour ce dixième numéro de Secrets de campagne.

Marine Le Pen lors d'un petit-dejeuner organisé avant-hier par Ethic, un cercle d'entreprises partenaire du medef.
Marine Le Pen lors d'un petit-dejeuner organisé avant-hier par Ethic, un cercle d'entreprises partenaire du medef. Crédits : GEOFFROY VAN DER HASSELT - AFP

La Présidente du Front National répond ces jours-ci à toutes les invitations de corporations patronales. Elle y défend son projet et tente de convaincre qu'elle peut être tout à la fois la candidate du peuple ET des patrons. Elle sera reçue très bientôt par le MeDef. Elle a vu la Confederation des Petites et Moyennes Entreprises, la CGPME lundi. Ces rencontres se passent plutot bien comme l'a constaté christine moncla lors d'une autre rencontre, un petit-dejeuner organisé avant-hier par Ethic, un cercle d'entreprises partenaire du medef. Comme d'autres catégories de Français, chez cet électorat patronal, les barrières psychologiques tombent. C'est ce que confirme le directeur du département Opinion chez Harris Interactive. A écouter dans ce rendez-vous.

Les indiscrets de campagne du service politique

Celui qui est déjà le chouchou des patrons, Emmanuel Macron, cherche toujours 577 représentants. On parle là des Législatives. Plus de 8 000 personnes ont offert leurs services. Parmi elles, 30% de femmes seulement. Et sachez-le, c'est fait pour 130 circonscriptions, attribuées de manière quasi-certaine par la Commission d'investiture d'En Marche ! Il a été dit à Sophie Delpont du service politique que la moitié avait moins de 35 ans. Pour crédibiliser la démarche, une première liste pourrait être publiée avant la fin du mois.

Dans cette élection qui ne ressemble à aucune autre, la campagne entre dans le vif du sujet pour... Benoît Hamon ! C'est en tout cas ce qu'espèrent les proches de Benoît Hamon invité ce soir de L'Emission Politique de France 2. Souvenez-vous, un premier passage très remarqué pour le candidat début décembre. Tout le monde disait alors que le second tour de la primaire socialiste se ferait entre Arnaud Montebourg et Manuel Valls. Perdu ! Chez Benoît Hamon, on attend donc beaucoup de ce passage télé dans lequel, information France Culture, le candidat en dira plus sur sa proposition de revenu universel. 600€ pour tous les jeunes de 18 à 25 ans. OK. Mais pas seulement. Benoît Hamon expliquera ce soir comment il entend donner plus de pouvoir d'achat y compris aux salariés. En améliorant le mécanisme de la prime d'activité, la prime pour l'emploi. Améliorer ce mécanisme serait plus simple grâce au futur prélèvement à la source. "La campagne commence vraiment", dit-on dans l'équipe de campagne du candidat qui trouve le moment idéal pour aborder pendant deux heures les questions de fond ce soir. La "séquence polluante des affaires" semblant tout doucement se refermer avec un François Fillon qui, on le sait, veut aller jusqu'au bout.

Chroniques

7H40
16 min

L'Invité des Matins

Géopolitique : avis de tempête en mer de Chine
Intervenants
  • Journaliste, correspondant permanent de Radio France en Allemagne, ancien chef du service politique de France Culture

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......