LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Antoine de Caunes au 46 ème festival du cinéma américain de Deauville, le 04 septembre 2020
Antoine de Caunes au 46 ème festival du cinéma américain de Deauville, le 04 septembre 2020 Crédits : Stéphane Geufroi - Maxppp
Antoine de Caunes au 46 ème festival du cinéma américain de Deauville, le 04 septembre 2020
Antoine de Caunes au 46 ème festival du cinéma américain de Deauville, le 04 septembre 2020
Antoine de Caunes au 46 ème festival du cinéma américain de Deauville, le 04 septembre 2020 Crédits : Stéphane Geufroi - Maxppp

Antoine de Caunes : profession saltimbanque

5 ÉPISODES (5 DISPONIBLES)
Sa silhouette agile, son débit dit « de mitraillette » et son érudition hors norme dans tous les domaines de la pop culture, occupent le paysage médiatico-culturel français depuis plus de 40 ans. Antoine de Caunes et son physique d’éternel ado, fait à la fois partie de l’histoire et de la suite.
À retrouver dans l'émission
Tous les Épisodes
31 min
LE 06/12/2021

Un duo mère-fils qui vit au rythme des pas de danse de Fred Astaire, entre Paris et Trouville. Un père -ce héros- qui brille par ses silences, son absence...

31 min
LE 07/12/2021

Le rock ? Le photojournalisme ? La découverte de l’Angleterre… Une jeunesse expérimentale qui préfigure la suite.

31 min
LE 08/12/2021

Après des débuts précoces à la télévision, Antoine de Caunes participe à la création de Canal + et invente avec ses comparses Philippe Gildas et José Garcia,...

31 min
LE 09/12/2021

Une vie qui va au-delà d’une carrière médiatique : celui qui se définit comme un saltimbanque est aussi acteur, scénariste, réalisateur et écrivain.

31 min
LE 10/12/2021

Charles Trenet, Bruce Springsteen, les Beatles, Jean Rochefort, Frédéric Dard et puis Napoléon… ses illustres et fidèles compagnons de route.

À propos de la série

Cette semaine, Béline Dolat rencontre Antoine de Caunes, animateur de radio, de télévision, acteur, réalisateur, scénariste et écrivain. Mais aussi maître de cérémonie des Césars (à 9 reprises, bientôt 10), expert du rock avec un fort prisme de Bruce Springsteen. Une Personnalité tutélaire et populaire du monde culturel et médiatique français, Antoine de Caunes oscille entre télévision, radio, cinéma et édition depuis plusieurs décennies. Son personnage -et sa silhouette à mi-chemin entre Fred Astaire et Jacques Tati- slalome avec une légèreté militante dans ces mondes-là. Comme pour mieux échapper à toute définition. Si André Gide ne fait pas partie du panthéon des grands hommes de cet enthousiaste au syncrétisme assumé, ils se rejoignent sur l’idée de l’impossible choix : « Choisir, c'était renoncer pour toujours, pour jamais, à tout le reste et la quantité nombreuse de ce reste demeurait préférable à n'importe quelle unité. » 

Antoine de Caunes ne renonce à aucune de ses inclinations et caché derrière son personnage de trublion, travaille sans relâche, malaxe, explore jusque dans les contrées les plus reculées de son cerveau anxieux, chacune de ses obsessions. Du rock au polar, de la photographie à l’art du déguisement, il ne s’interdit rien, sinon les médailles et décorations trop officielles (à l’exception du Mérite agricole). Alors qu’il anime depuis plus de 4 ans maintenant l’émission culturelle Popopop sur France Inter et poursuit son long compagnonnage (entrecoupé d’une longue pause entre 1995 et 2008) avec Canal , Antoine de Caunes signe Perso (éditions Sonatine), entre mémoires et humeurs. Un ovni littéraire, burlesque et pudique, à son image. 

Une série d'entretiens proposée par Béline Dolat. Réalisation : Marie Plaçais. Attachée de production : Daphné Abgrall. Prise de son : Célestin Navarro. Coordination Sandrine Treiner.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......