LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Arlette Farge en 1999.
Arlette Farge en 1999. Crédits : Frédéric SOULOY/Gamma-Rapho - Getty
Arlette Farge en 1999.
Arlette Farge en 1999.
Arlette Farge en 1999. Crédits : Frédéric SOULOY/Gamma-Rapho - Getty
Série

Arlette Farge, une historienne de la marge

5 ÉPISODES (5 DISPONIBLES)
L'historienne Arlette Farge était l'invitée d'"A voix nue" en 2013. Elle racontait son parcours intime et universitaire qui l'a amenée à se spécialiser dans l'étude du 18ème siècle.
À retrouver dans l'émission
Tous les Épisodes
28 min
LE 11/11/2013

Premier entretien d'"A voix nue" avec Arlette Farge qui revient sur son enfance modeste tenue à l'écart des livres et raconte comment après avoir fait...

28 min
LE 12/11/2013

Deuxième temps d'"A voix nue" avec Arlette Farge qui évoque son travail passionné dans les archives judiciaires de Paris qui donnera lieu à un livre culte...

28 min
LE 13/11/2013

Ce troisième entretien avec Arlette Farge est consacré aux engagements de l'historienne, préoccupée qu'elle est de donner vie à l'histoire du petit peuple...

27 min
LE 14/11/2013

Quatrième volet d'"A voix nue" avec l'historienne Arlette Farge qui revient ici sur son engagement dans le féminisme. Historienne et féministe, mais pas...

28 min
LE 15/11/2013

Cinquième et ultime épisode d'une série d'entretiens avec l'historienne Arlette Farge qui présente ses différentes façons de mettre en valeur ses recherches...

À propos de la série

Arlette Farge, historienne spécialiste du peuple parisien du 18ème siècle, redonne vie à travers ses travaux de recherche aux sans voix (artisans, mendiants, marchands, soldats...). Elle a rencontré la discipline à laquelle elle a consacré sa vie au détour d'études de droit qu'elle aurait tout aussi bien pu ne jamais entreprendre. Elle raconte dans cette série d'entretiens les hasards et les rencontres qui ont scellé son parcours d'historienne.

C'est en travaillant à sa thèse sur le vol d'aliments à Paris qu'Arlette Farge a découvert les archives judiciaires du 18ème siècle. Des archives qu'elle n'a plus jamais quittées et qui, à travers les plaintes et les témoignages, racontent le quotidien du peuple parisien. Des archives inépuisables, dont elle n'est jamais lassée et qui lui ont fait écrire en 1989 un livre devenu un classique Le goût de l'archive , qui dit aussi le plaisir que l'on peut avoir à faire de la recherche.

La question de l'écriture et de la langue est au cœur des travaux d'Arlette Farge. Elle n'a de cesse de chercher comment réinventer une écriture d'historienne qui dise quelque chose de la langue du 18ème siècle.

Pour cet "A voix nue", Arlette Farge revient aussi sur sa découverte du féminisme aux Etats-Unis à la fin des années 60. Elle a, par la suite, fréquenté les réunions du MLF à l'école des Beaux-Arts, tout en revendiquant sa maternité et son plaisir d'être mère. Elle s'est engagée assez vite dans des collectifs de chercheurs décidés à faire une histoire des femmes. Logiquement, elle a donc participé à la rédaction de L'histoire des femmes en Occident sous la direction de Michelle Perrot et Georges Duby, qui a posé un jalon éditorial en 1991. Pourtant, elle a toujours pris garde de ne pas devenir exclusivement une "historienne des femmes", mais plutôt de faire une histoire qui tienne compte entre autres choses des relations hommes-femmes.

Par Perrine Kervran. Réalisation : Clotilde Pivin. Prise de son : Etienne Leroy. Attachée d'émission : Claire Poinsignon.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......