LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Noël 1939 chez Paczynski et Kotecki avec le pilote Aleksander Pietrzak
Noël 1939 chez Paczynski et Kotecki avec le pilote Aleksander Pietrzak Crédits : Lucien Paczynski
Noël 1939 chez Paczynski et Kotecki avec le pilote Aleksander Pietrzak
Noël 1939 chez Paczynski et Kotecki avec le pilote Aleksander Pietrzak
Noël 1939 chez Paczynski et Kotecki avec le pilote Aleksander Pietrzak Crédits : Lucien Paczynski

Un aviateur pour Noël

2 ÉPISODES (2 DISPONIBLES)
Sur une vielle photo prise à Noël 1939 à Montceau-les-Mines, une modeste famille entoure avec solennité un pilote de chasse à fière allure. De cette croisée de destins polonais naitra l’un des premiers réseaux de Résistance en France.
Tous les Épisodes
28 min
LE 25/09/2021

Sur une vielle photo prise à Noël 1939 à Montceau-les-Mines, une modeste famille entoure avec solennité un pilote de chasse à fière allure. De cette croisée...

31 min
LE 26/09/2021

Sur une vielle photo prise à Noël 1939 à Montceau-les-Mines, une modeste famille entoure avec solennité un pilote de chasse à fière allure. De cette croisée...

À propos de la série

Épisode 1 : Les gueules noires en mal du pays 

Avec son centre-ville aux façades colorées ouvert sur le canal et son port de plaisance, Montceau offre un visage bien différent de l’image que l’on se fait d’une ancienne cité minière. Arrêtés en 1992 et reboisés depuis, les charbonnages bourguignons semblent appartenir à un passé lointain dont seuls les anciens se souviennent. Cependant, il y a à peine un demi-siècle, les mines tournaient ici à plein régime, notamment grâce aux ouvriers polonais que l’État français avait fait venir en masse pour reconstruire le pays après l’hécatombe de La Grande guerre. Aujourd’hui, seuls leurs noms imprononçables trahissent les racines de ces Polonais que l’on jugeait alors inassimilables, tant était forte leur volonté de cultiver, au loin, l’amour de leur patrie en attendant l’heure de retour. Paradoxalement, c’est le second conflit mondial et l’arrivée en France des aviateurs polonais en 1939 qui vont marquer le début de leur intégration.

Épisode 2 : La magie des fêtes polonaises

Dès l’automne 1939, les pilotes polonais, dont les exploits lors de la bataille d’Angleterre inspireront plus tard à Winston Churchill sa célèbre phrase Jamais dans l'histoire de l'humanité et de ses conflits, une aussi vaste multitude n'a été redevable d'une dette aussi grande envers un si petit nombre d'hommes, fuient la Pologne envahie par Hitler et Staline pour rejoindre la France alliée où se reconstituent les forces armées polonaises pour continuer le combat. Ils sont des milliers. On les installe à la base aérienne de Lyon-Bron et dans des dortoirs improvisés à la Foire de Lyon. Vétustes, sans sanitaires et sans chauffage, ces locaux ne sont pas adaptés pour servir de chambrées en cet hiver rigoureux. Absence de solde, attente difficilement supportable et difficulté à communiquer minent l'esprit de ces combattants qui ne songent qu’à en découdre avec leurs vainqueurs. Les mineurs polonais de Montceau décident de réagir. À l’initiative de l’un d’eux, Stanisław Rychlik, ils s’organisent pour offrir à leurs compatriotes des fêtes de Noël comme au pays. Des liens durables se nouent. Après la débâcle de mai 1940, les militaires polonais abandonnés par les autorités françaises cherchent à rejoindre l’Angleterre. Montceau se trouvant sur la ligne de démarcation, les mineurs, Rychlik en tête, s’organisent pour faire passer les futurs as de la Royal Air Force vers la zone libre. Certains paieront cet engagement de leur vie. 

Un documentaire de Joanna Szybist, réalisé par Marie Plaçais avec la collaboration de Laurence Millet.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......