LE DIRECT
SÉRIE

André Gide, le choix d'être soi

5 ÉPISODES (NON DISPONIBLES POUR LE MOMENT)
André Gide s'est engagé dans tous les grands remous politiques et sociétaux de son temps : l'Affaire Dreyfus, les affres du colonialisme, le communisme, l'homosexualité. Ne craignant ni scandale, ni critique, il a construit une œuvre à son image, libre, émancipée des carcans.
À propos de la série

En 1949, Jean Amrouche enregistre avec son ami André Gide une série d'entretiens. La forme de ce tête-à-tête qui prête à la réflexion tout en garantissant la plus grande des libertés de ton est innovante. Elle laisse une trace encore vivante dans la réalisation radiophonique. 

André Gide se livre sur ses jeunes années. La Roque, le domaine familial où il cultive sa solitude, et Paris ou il fréquente avec son ami Pierre Louÿs les salons littéraires de José-Maria de Heredia et de Mallarmé. Il est question de littérature aussi quand il explique dans quel état d'esprit il écrit Paludes, Les nourritures terrestres ou Corydon. Écouter l'écrivain raconter sa vie, c'est croiser des nombreux hommes qui ont laissé leurs noms à la postérité : Maurice Barres, Léon Blum, Stéphane Mallarmé, Paul Claudel, Boris Pasternak... 

Les voyages sont dans la vie d'André Gide, le ferment de son engagement politique Sa découverte au Congo de la maltraitance et des injustices subies par les autochtones marque son adhésion enthousiaste aux théories communistes. Plus tard, son voyage en U.R.S.S signe sa désaffection pour ce projet politique. Un désamour qui provoque le scandale mais, Gide assume ses convictions. De même, la publication de Corydon, un essai sur l'homosexualité, lui vaudra la perte de nombreux amis. 

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......