LE DIRECT
En 1929 et en 2008, quand elles éclatent, les crises économiques sont au départ des crises financières. Les deux crises ont entraîné de grandes réformes bancaires.
En 1929 et en 2008, quand elles éclatent, les crises économiques sont au départ des crises financières. Les deux crises ont entraîné de grandes réformes bancaires. Crédits : Erik McGregor - Getty
En 1929 et en 2008, quand elles éclatent, les crises économiques sont au départ des crises financières. Les deux crises ont entraîné de grandes réformes bancaires.
En 1929 et en 2008, quand elles éclatent, les crises économiques sont au départ des crises financières. Les deux crises ont entraîné de grandes réformes bancaires.
En 1929 et en 2008, quand elles éclatent, les crises économiques sont au départ des crises financières. Les deux crises ont entraîné de grandes réformes bancaires. Crédits : Erik McGregor - Getty

Les lendemains de crise

3 ÉPISODES (3 DISPONIBLES)
Il s’agira de comprendre, dans ces émissions, comment s’articulent policy making (les politiques économiques), et les théories économiques, et de s’interroger sur la nécessité des théories économiques de se renouveler face aux crises.
À retrouver dans l'émission
Tous les Épisodes
58 min
LE 18/05/2021

Alors qu’on pourrait analyser a posteriori le New Deal de Roosevelt comme une évidence de relance keynésienne, les débats étaient en réalité vifs à l’époque...

58 min
LE 19/05/2021

Le choc pétrolier de 1973 et la crise qui s’en suit mettent fin à la prospérité des Trente Glorieuses, et remet en question l'hégémonie des principes keynésiens....

58 min
LE 20/05/2021

En 2008, à la London School of Economics, la reine Élisabeth II pose une question restée célèbre aux professeurs à propos de la crise financière : « Why...

À propos de la série

Jean-François Ponsot et Michel Rocca, dans leur article : Le renouvellement de la pensée économique durant la crise des années 1930, s’intéressent au découplage théorie économique / politique économique en temps de crise. Ainsi introduisent-ils leur article en soulignant qu’au moment de l’éclatement de crises de grande envergure, la question de l’efficacité de la pensée économique se pose naturellement et systématiquement : l’économiste est interpelé sur l’utilité de son savoir pour la marche de la société. Par exemple, inaugurant un nouvel immeuble de la London School of Economics en novembre 2008, la reine d’Angleterre déclarait ainsi « c’est affreux, si les choses étaient aussi graves, comment se fait-il que personne ne les ait vu venir ? ».

M. Garicano, directeur de recherche à la LSE, répondait à cette question en éclairant sur la conception de la grande majorité des économistes de profession : « à chaque étape, quelqu’un comptait sur quelqu’un d’autre, et tout le monde croyait qu’il faisait ce qu’il fallait ». 

Que peuvent les économistes face aux crises ?  Comment se structurent les débats économiques sur le moment ?  Comment évolue donc la pensée économique lorsqu’elle est confrontée à une grave crise économique et financière ?

Il s’agira de comprendre, dans ces émissions, comment s’articulent policy making (les politiques économiques), et les théories économiques, et de s’interroger sur la nécessité des théories économiques de se renouveler face aux crises. Car on a tendance à dessiner l’histoire de la pensée à l’aune des grandes crises : jusqu'en 1929, la théorie libérale domine, puis c'est la crise de 1929 qui rend légitime l'intervention publique avec Keynes, qui est alors critiqué en 1973, face à l’inflation et chômage, avec un retour de la domination des libéraux, jusqu’en 2008… Cette réalité, lorsque l’on regarde la façon dont se structurent les débats économiques à l’époque, semble être plus complexe que ce que l’histoire en retient. Sans tomber dans la vacuité de certaines comparaisons historiques, on gardera en tête les débats actuels autour de la santé des économies en ces temps de crise, et les débats qui divisent les économistes autour de la dette. 

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......