LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le journaliste Ivan Levaï
Le journaliste Ivan Levaï Crédits : Eric Fougère-VIP Images-Corbis - Getty
Le journaliste Ivan Levaï
Le journaliste Ivan Levaï
Le journaliste Ivan Levaï Crédits : Eric Fougère-VIP Images-Corbis - Getty
Série

Ivan Levaï, une voix dans le siècle

5 ÉPISODES (5 DISPONIBLES)
Pendant près de quarante ans, Ivan Levaï a scruté la marche du monde et décrypté la vie politique pour en délivrer les soubresauts sur les ondes. Baptisé « le pape de la revue de presse », il a porté si haut l’exercice que d’aucuns croient, à tort,…
À retrouver dans l'émission
Tous les Épisodes
31 min
LE 01/03/2021

Parti de Budapest dans les bras de sa mère célibataire, Ivan Levaï se retrouve orphelin à Paris à 4 ans. Il vit de plein fouet les privations de la guerre...

30 min
LE 02/03/2021

Malheureux et malaimé à son domicile, Ivan Levaï est adopté par l’école de la République. Bon élève, il y grandit auprès de maîtres bienveillants et exigeants....

31 min
LE 03/03/2021

Dégagé de ses obligations militaires pour mélancolie, Ivan Levaï sent vibrer la jeunesse française dont il brosse le portrait pour la presse écrite et...

30 min
LE 04/03/2021

Articuler et mettre du plomb dans sa voix sont les leitmotivs d'Ivan Levaï, qui s’est soumis à l’exercice de la revue de presse matinale pendant près de...

31 min
LE 05/03/2021

S’il n’a jamais caché avoir le cœur à gauche, Ivan Levaï a tissé des liens avec des hommes de tous les bords politiques. Ceux qu’il nomme ses copains et...

À propos de la série

Pendant près de quarante ans, Ivan Levaï a scruté la marche du monde et décrypté la vie politique pour en délivrer les soubresauts sur les ondes. Baptisé « le pape de la revue de presse », il a porté si haut l’exercice que d’aucuns croient, à tort, qu’il l’a inventé. D’abord journaliste culturel sur le service public dans une émission pour la jeunesse censée contrer « Salut les copains », il rencontre Elsa Triolet et Louis Aragon, Simone Signoret et Yves Montand ou Elie Wiesel. Mais son tropisme sera la politique et ses grands fauves. En 1974, Valery Giscard d’Estaing envisage de lui confier la communication de l’Elysée et sept ans plus tard, il coécrit la déclaration d’élu de François Mitterrand le 10 mai 1981. Sa sensibilité de gauche ne l'a pas empêché d'être respecté et apprécié par des responsables de tous les bords politiques.

Le fil rouge du parcours de cet émigré hongrois, orphelin à 4 ans ? C’est l’envie de transmettre. Elle le guide vers l’enseignement, le journalisme et l’encadrement lorsqu’il devient patron de rédactions à Europe 1, à France Inter, au Provençal, au Soir, à la Tribune et à La Chaine Parlementaire. Partout, il transmet son exigence et ses valeurs qui s‘appuient sur deux obsessions: la simplicité et la clarté. 

Une série d'entretiens proposée par Caroline Bonacossa, réalisée par Doria Zenine. Prise de son : François Rivalan. Attachée de production : Daphné Abgrall. Coordination : Sandrine Treiner.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......