LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Men of the Docks, peinture à l'huile de l'artiste américain George Bellows (1912). Au fond, Brooklyn.
Men of the Docks, peinture à l'huile de l'artiste américain George Bellows (1912). Au fond, Brooklyn. Crédits : Wikimedia Commons
Men of the Docks, peinture à l'huile de l'artiste américain George Bellows (1912). Au fond, Brooklyn.
Men of the Docks, peinture à l'huile de l'artiste américain George Bellows (1912). Au fond, Brooklyn.
Men of the Docks, peinture à l'huile de l'artiste américain George Bellows (1912). Au fond, Brooklyn. Crédits : Wikimedia Commons

L’Amérique des écrivains français

4 ÉPISODES (4 DISPONIBLES)
Grands espaces et excès, culte de l'argent et villes immenses... L'Amérique, puis les États-Unis, n'ont jamais laissé les auteurs français indifférents, de Tocqueville à nos jours. Une série documentaire pour retracer l'histoire littéraire et intellectuelle d'un imaginaire toujours influent.
À retrouver dans l'émission
Tous les Épisodes
54 min
LE 02/11/2020

L’antiaméricanisme français existe depuis le XIXe siècle. Les reproches adressés à ce nouveau pays perdurent : absence de culture, manque de raffinement,...

54 min
LE 03/11/2020

Les contempteurs de la modernité américaine, les cobayes de la modernité urbaine et architecturale et de la vitesse américaines sont particulièrement actifs...

54 min
LE 04/11/2020

Ce que signifie écrire à l’américaine pour un écrivain français, c'est chercher l’efficacité narrative, inventer une fiction à tout prix, adopter, dans...

54 min
LE 05/11/2020

Les États-Unis demeurent le pays où l’excès est roi, où surviennent le meilleur et le pire. Les Américains sont à la fois libéraux et puritains, démocratiques...

À propos de la série

Tocqueville, Stendhal, Chateaubriand, Baudelaire, Céline, Simone de Beauvoir, Claude Lévi-Strauss, Jean-Paul Sartre, Jean-Patrick Manchette, Marc Dugain, Maylis de Kerangal : de nombreux intellectuels et écrivains français ont un imaginaire américain, qu’ils aient traversé l’Atlantique, ou pas. Dès le XVIIIème siècle, mais plus encore à partir du XIXème, le Nouveau monde fait fantasmer ceux dont le métier est d’inventer un monde, ou de représenter la réalité. 

Cette série fait entendre les obsessions, l’envie, l’admiration ou le mépris que suscitent les états-Unis et que l’Europe n’a pas, ou qu’elle a perdu. La virginité de l’espace, la splendeur et la diversité de la nature, l’esclavagisme, l’étonnante verticalité des villes, le culte du roi dollar, la valorisation de l’entreprenariat, un tempérament pragmatique, l’absence de culture et de traditions (un manque qui peut aussi donner des ailes), un sens aigu de la vitesse et de la violence, une façon d’embrasser une histoire encore jeune, des films qui vont droit au but, voici des motifs identifiés comme exotiques par des européens. Les écrivains français les apprécient ou les reprochent à l’Amérique, avec plus ou moins de mauvaise foi.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......