LE DIRECT
La National Gallery au début du XXe siècle
SÉRIE

Les blessures de Vénus

2 ÉPISODES DISPONIBLES
"Le moment approchait, l'un des policiers étendit ses jambes, bâilla et sortit de sa poche un journal qu'il déplia. Je saisis l’opportunité et me ruai sur la toile". D'un coup elle cassa la vitre et fit une entaille profonde à la base du coup entre les deux épaules." Ce tableau...
La National Gallery au début du XXe siècle
Tous les Épisodes
28 min
LE 18/05/2019

Vandalisme à la National Gallery au nom du droit de vote des femmes.

29 min
LE 19/05/2019

Jeudi 29 mai 2014, Deborah de Robertis, expose son sexe sous le tableau L’Origine du monde de Courbet, au Musée d'Orsay à Paris. Son geste se rapproche-t-il...

À propos de la série

"Le moment approchait, l'un des policiers étendit ses jambes, bâilla et sortit de sa poche un journal qu'il déplia. Je saisis l’opportunité et me ruai sur la toile". D'un coup elle cassa la vitre et fit une entaille profonde à la base du coup entre les deux épaules." Ce tableau de Velázquez, mesurant environ 1 mètre 20 sur 1 mètre 80, représente Vénus, un merveilleux et gracile personnage féminin allongé sur une couche, presque nu, le dos tourné vers le spectateur. Elle se regarde dans un petit miroir, qui montre le reflet de son visage, tenu par un délicieux petit cupidon. Mais pourquoi donc s’attaquer à une telle oeuvre ? Pour comprendre, partons à Londres, à la National Gallery, le mardi 10 mars 1914, ce jour où Mary Richardson saccagea délibérément le chef-d'oeuvre.

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.