LE DIRECT
À retrouver dans l'émission
LSD, La série documentaire par Perrine Kervran
Café PMU du vieux village de Grigny en 2002
SÉRIE

Radio cafés : chroniques françaises

4 ÉPISODES DISPONIBLES
Une série documentaire d’Adrien Chevrier et Amélie Perrot, réalisée par Gaël Gillon Cet été, La Série Documentaire s’est installée, pendant une dizaine de jours chaque fois, dans les cafés de quatre places de villages et petites villes françaises avec une même question : « comment...
Café PMU du vieux village de Grigny en 2002

Épisodes de Radio cafés : chroniques françaises

54 min
LE 11/11/2019

Commercy, Meuse, 6000 habitants, à l’entrée du parc régional de Lorraine : « allée 143, 237 vert, trois colis » (Franck Cotentin)

54 min
LE 12/11/2019

Monoblet, 800 habitants, entre deux dents de rochers, sur les contreforts des Cévennes : « si tu as cent types devant ta porte, la moindre des choses,...

54 min
LE 13/11/2019

Groix, au large de Lorient, 2 200 habitants : « Elle m’avait dit : “Non. Je vois que tu viens un peu chercher mes dernières paroles“. Et ça m’avait fait...

54 min
LE 14/11/2019

Vieure, 280 habitants, village du bocage bourbonnais. : « vous voulez pas faire un peu moins de bruit, oui ? » (Diago, 7 ans)

À propos de Radio cafés : chroniques françaises

Une série documentaire d’Adrien Chevrier et Amélie Perrot, réalisée par Gaël Gillon

Cet été, La Série Documentaire s’est installée, pendant une dizaine de jours chaque fois, dans les cafés de quatre places de villages et petites villes françaises avec une même question : « comment vivez-vous ? ». À Commercy dans la Meuse, à Monoblet dans les Cévennes, sur l’île de Groix en Bretagne, à Vieure dans l’Allier, comment se débrouille-t-on avec la vie ?

Avec cette question, La Série Documentaire a voulu faire entendre des façons d’habiter, de travailler, de se déplacer, de se questionner et de discuter, dont le mouvement des gilets jaunes a dit qu’elles étaient trop peu abordées et prises en compte dans le débat public. Elle a voulu le faire sans présupposer des questions qui s’imposeraient mais en s’installant dans un lieu de rencontre et de discussion, celui du café.

Au hasard des conversations, nous y avons rencontré : un écrivain-fossoyeur, des ouvriers en grève et des ouvriers malades, des marins à la retraite et de jeunes pêcheurs qui débutent, une agricultrice, deux maires, un ancien berger, un comédien, un magicien sans terre, une ancienne chanteuse de rock et un enfant à vélo, la mémoire d’une langue disparue et un ancien légionnaire.

"Comment vivez-vous ?". Pour tenter de répondre à une question si vaste, nous avons enregistré au café des discussions collectives, des portraits, des bruits, et prêté des enregistreurs à celles et ceux qui voulaient faire entendre leur quotidien. 

"Comment vivez-vous ?". À cette question ouverte, plus difficile qu’il n’y paraît, on nous a répondu en nous parlant du travail, de ce que les uns et les autres voudraient défendre, ou ce dont ils aimeraient se défaire, de ce qui leur permet de vivre, et de ce dont ils dépendent, une école ou un livre, une situation collective ou un territoire.

Ce travail en quatre épisodes est le résultat de ce mélange et de ces tentatives, de ces discussions, de ces enregistrements et de ces réponses. Ensemble, ils composent une série de portraits et de témoignages, de conversations, une chronique d’un été passé dans des cafés en France. 

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.