LE DIRECT

Justice des hommes, justice de Dieu

31 min
À retrouver dans l'émission

Brice Deymié
Brice Deymié Crédits : ms - Radio France

Nous avons souvent tendance à opposer la justice divine avec la justice humaine. A partir de cette distinction peu de choses sont possibles : la justice divine semble être un horizon indépassable sur lequel nous avons peu de prise et la justice humaine semble être purement contingente soumise aux aléas des hommes, des idéologies et des politiques. Peu importe que la justice des hommes soit imparfaite puisque la justice divine qui nous attend est parfaite. Pourtant pouvons-nous nous contenter de cette opposition un peu simpliste et peu satisfaisante pour ceux qui souffrent d’injustice ?

Les éditions Labor et Fides ont sorti en début d’année la traduction d’un livre d’Howard Zehr sur la justice restaurative . Le but recherché par cette justice est de permettre à ceux qui sont touchés par un crime ou un délit, victimes, infracteurs et société de communiquer, et d’envisager ensemble la résolution des problèmes découlant de cette infraction. Ces rencontres sont organisées avec des animateurs spécialement formés qui permettent à chacun de s’exprimer. La justice restaurative a des racines très anciennes, bibliques comme nous allons le voir.

Télécharger le texte de l'émission en PDF (à partir du 14/05/12) Liste des musiques extraits des CD: Bohuslav MARTINU, The three sonatas for cello and piano », Roel Dieltiens - cello, Robert Groslot – piano, 2 accent, ACC 28967D. Adolphe ATTIA, Liturgie juive, Harmonia Mundi CMT 274993. Claude GOUDINEL et Clément MAROT, Psaumes de la réforme, Par le désert de mes peines, Ensemble Claude Goudinel, Naxos 8.553025.

Intervenants
  • Pasteur de l'Eglise protestante unie de France. Aumônier national des prisons à la Fédération protestante de France
L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......