LE DIRECT

Pensez-vous que ce soit la paix que je suis venu mettre sur la terre ?

29 min
À retrouver dans l'émission

Etienne Vion
Etienne Vion
Etienne Vion ©service radio FPF *...Non, je vous le dis, mais plutôt la division.* un propos surprenant ! Dérangeant même ! En contradiction avec le catéchisme bien lisse d’un Jésus doux et conciliateur. Qui promeut l’entente et la concorde entre les gens. Qui est le défenseur tout naturel de cette fameuse et belle institution, sacrée entre toute, qu’est la famille, n’est-ce pas ? Eh bien voilà : les propos de Jésus furent plus mordants qu’on veut le croire trop souvent. Son Évangile n’est pas aseptisé ou tiède. Heureusement, Jésus, a les pieds sur terre. Et il prend à bras le corps la réalité, notre réalité, telle qu’elle est : âpre et rude. Il se garde bien en conséquence de proférer des fariboles mièvres et doucereuses. Il ne craint pas d’asséner des paroles fortes et acérées. Qui plus est, des paroles vraies. [**Télécharger le texte de l'émission en PDF** ](http://www.protestants.org/index.php?id=32895) **Liste des musiques** Frantz Schubert Sonate "Arpeggione" allegro moderato. André Navarra, Violoncelle Annie D'Arco, Piano Harmonia Mundi Calliope cal 9614
Intervenants
  • Pasteur de l'Église protestante unie de France, en Lozère
L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......