LE DIRECT

André Hardellet

5 min
À retrouver dans l'émission

"Le Tremblay"

André Hardellet
André Hardellet Crédits : Robert Doisneau

André Hardellet, né à Vincennes en 1911 est un éveilleur populaire.

Grand pêcheur à la truite, qui portait la moustache et « le sourire au palpitant », il ne publia son premier recueil de poèmes qu’à 41 ans.

C’est là, dans « La Cité Montgol », que son ami Guy Béart repéra « Le Tremblay » pour en faire la chanson de son « Bal chez Temporel ».

Condamné pour « outrages aux bonnes mœurs » en 1973, l’érotisme de son dernier livre ayant choqué jusqu’au ministre de l’intérieur, Hardellet n’a pas vécu de son art.

Il vendait des alliances en or : mais tenir la boutique familiale des bijoux "Nuptia" ça l’emmerdait.

Aussi ses poèmes courent les rues et les nuits : ils vagabondent dans cet écart du temps où le trouble et la gouaille sont les seules armes qui vont droit dans le mille.

Cette « Cité Montgol » est un drôle d’endroit, à la fois peu fréquentable et formidablement fraternel. Car André Hardellet fut « le conquérant des seules terres vraiment lointaines qui vaillent la peine » a dit André Breton.

Ô mes amours jamais comblées

Rappelez-vous, chemin faisant,

La nuit des vertus envolées

La nuit des neiges de senteurs

Et le sourire au palpitant.

Au « Bal chez Temporel » d’André Hardellet au Tremblay, il y avait : Guy Béart, Cora Vaucaire, Lina Margy et Patachou…

ARCHIVES INA :

"RADIOSCOPIE ANDRE HARDELLET" PAR JACQUES CHANCEL 10/02/1970."RENDEZ-VOUS A CINQ HEURES : GUY BEART" 17/05/1958.

L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......