LE DIRECT
Juan Branco à Montpellier en mars 2019

De quoi "Crépuscule" de Juan Branco est-il le signe ?

45 min
À retrouver dans l'émission

"Crépuscule" de Juan Branco connaît depuis sa diffusion sur Internet, avant sa publication aux éditions Au diable Vauvert et aux éditions Massot un succès retentissant, qui ne tarit pas, malgré des critiques parfois virulentes. Qui est Juan Branco ? Que dit-il vraiment dans son livre ?

Juan Branco à Montpellier en mars 2019
Juan Branco à Montpellier en mars 2019 Crédits : ANNESI TIZIANA/PHOTOPQR/LE MIDI LIBRE - Maxppp

Véritable brûlot destiné à faire exploser le quinquennat d’Emmanuel Macron, Crépuscule, diffusé sur Internet avant Noël faute d’éditeur puis publié sans aucune presse en mars dernier par les éditions Au diable Vauvert et les éditions Massot, cartonne. Début avril, trois semaines après sa sortie, le livre s’était vendu à 20.000 exemplaires et figurait en cinquième position des « Essais et documents » du classement GFK qui sert de référence aux ventes de livres dans le monde de l’édition. 50.000 exemplaires avaient été commandés par les différents points de vente. 

Le livre Crépuscule entend dénoncer la collusion entre les journalistes et les politiques. Sa thèse: en accédant au pouvoir, Emmanuel Macron n’a fait que respecter formellement la démocratie. En réalité, justement grâce à cette collusion entre presse traditionnelle et politique, l’actuel Président a été placé à l’Elysée par un petit groupe de personnes décidées à défendre leurs intérêts capitalistiques, au premier rang desquels Xavier Niel, le patron de Free par ailleurs actionnaire du Monde, et son beau-père Bernard Arnaud. Fils du producteur Paulo Branco, l’auteur du livre Juan Branco, aujourd’hui âgé de 29 ans, a grandi dans le milieu parisien qu’il dénonce, se présente comme un traître à sa classe, appelle dès les premières lignes à étriller la classe « élitiste » dit-il, dont il vient, et "donne raison à ces haines et ces violences» écrit-il, qui électrisent le pays depuis plusieurs mois. Clairement ancré à l’extrême gauche, il est par ailleurs l’avocat de Maxime Nicolle dit Fly Rider, l’un des leaders autoproclamés les plus complotistes du mouvement des Gilets jaunes. Aujourd’hui, toujours sans presse, le livre se vend plus que jamais et chaque apparition de Branco dans une librairie est un véritable événement. De quoi cet événement est-il le signe?

Denis Robert: "Quand j'ai lu le texte de Juan, j'ai vu quelque chose que je n'avais jamais lu, il a mis des mots sur quelque chose que j'avais pressenti mais que je n'avais pas encore compris". 

Richard Werly: "Il y a du Saint-Just et du James Dean chez Branco. (...)  Il y a chez lui une vraie fascination pour la violence et le chaos (...) le vocabulaire complotiste est très présent dans le livre: avec des mots comme immonde, putride..."

Marie-Jo Battesti: "On ne peut pas rester insensible à lui. Il y a une énorme admiration dans son public. Il est le nom de quelque chose. Il sait donner des éléments factuels et faire réfléchir les gens. C'est à nous d'en tirer les conclusions. 

Antoine Hasday: "Sa description des réseaux de pouvoir est mis au service d'une double démonstration contestable. Emmanuel Macron est un président illégitime. Et il serait le président le plus autoritaire et néolibérale de tous les temps. Or, je vois plus qu'une nette rupture une continuité."

Référence musicale

« Kingdom Come » Anders Osborn

Intervenants
  • journaliste, réalisateur de documentaires, spécialiste de la lutte contre la criminalité financière, plasticien et écrivain
  • Correspondant du journal suisse Le Temps
  • Journaliste
  • Directrice de la librairie Goulard d'Aix-en-Provence
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......