LE DIRECT
L'application Stop-Covid

L'application StopCovid et la mise en algorithmes de nos corps

44 min
À retrouver dans l'émission

Le rideau du déconfinement se lève lentement sur le fameux monde d’après dont on nous rebat les oreilles depuis deux mois et à quoi ressemble-t-il ? Discussion et débat autour de la nouvelle application lancée par le gouvernement : StopCovid.

L'application Stop-Covid
L'application Stop-Covid Crédits : © Thomas SAMSON - AFP

On l’a déjà dit dans cette émission, l’un des changements culturels majeurs les plus profonds est aussi l’un de ceux dont on mesure le moins les effets :  le poids renforcé des nouvelles technologies dans la vie des individus. Aux Etats-Unis, ce rôle accru survient à un moment charnière, où Donald Trump empêtré dans une crise politique sans précédent menace de se retourner contre les réseaux sociaux qui ont aidé à le faire élire.

En France, pour l’instant, qu’elle devienne populaire ou non, la nouvelle application StopCovid, disponible depuis cette semaine, en est le symbole le plus évident du changement de monde pour l’instant. Pour la première fois dans l’histoire, ceux qui téléchargent cette application sur leurs smartphones font le choix d’interagir en direct avec un service gouvernemental au sujet de leur santé sans savoir à qui il s’adresse ni ce qui est fait des informations qu’il transmet. Le mois dernier, plusieurs tribunes et pétitions ont réclamé, sans succès, l’abandon de cette expérience ou réclamé des garanties. Ont-elles été suivies d’effet ? Plus largement, comment se transforment, sous nos yeux, les relations entre géants de l’informatique, individus et états dans le monde post-pandémie ?

Marc Weitzmann en débat avec Miguel Benasayag, philosophe et psychanalyste, chercheur en épistémologie, auteur récemment de la tyrannie des algorithmes (Textuel, 2019), Lucien Castex, membre du Conseil d'Administration de l'Internet Society France et chercheur à l'université Sorbonne Nouvelle, membre de la Commission nationale consultative des droits de l'homme (CNCDH), et Adrienne Brotons, conseillère économie et numérique de l’Elysée entre 2015 et 2017, membre de la Fondation Jean Jaurès.

Extraits musicaux

"Big sexy noise" par le groupe Trust the witch (Album : "Collision course & Trust the witch", 2014 - Label : Cherry red records).

"The dry cleaner from Des Moines" par Joni Mitchell (Album : "Mingus", 1979).

Pour aller plus loin

Page wikipédia de l'application Stopcovid

Page wikipédia de Miguel Benasayag

Adrienne Brotons (Fondation Jean Jaurès).

Texte collectif, dont Adrienne Brotons est co-signataire : " Le projet stopcovid doit être abandonné "(Libération, 27 avril 2020).

Page de Lucien Castex (secrétaire général) sur le site d'Internet Society.

Site de Lucien Castex (en cours de refonte) et sa page Twitter.

Intervenants
  • Philosophe, psychiatre, psychanalyste, chercheur en épistémologie
  • Représentant pour les affaires publiques à l’Afnic, membre du comité scientifique de l’Internet Society (ISOC) France, chercheur à l’Université Sorbonne-Nouvelle
  • Ancienne conseillère économie et numérique du Président de la République (2015-2017), spécialiste d'I.A. dans l'industrie française.
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......