LE DIRECT
Image du film "I am not your negro"

USA, émeutes raciales

44 min
À retrouver dans l'émission

Alors que l'Amérique s'enflamme, le film de R. Peck "I am not your negro" mettant en image le texte de l'écrivain J. Baldwin sur les leaders noirs du mouvement des droits civiques arrive sur Netflix. Ce film remarquable sur les années 60 permet de mettre en perspective ce qui se passe aujourd'hui.

Image du film "I am not your negro"
Image du film "I am not your negro" Crédits : © Dan Budnick / Allociné

Disponible depuis peu sur Netflix et rediffusé ces jours-ci par Arte, le documentaire de Raoul Peck I am not your negro met en images un texte de l'écrivain américain James Baldwin et se penche sur l'histoire du mouvement des droits civiques des années 60 aux Etats-Unis. Il faut voir ce film en ce moment. D'abord parce que c'est une bonne introduction au livre de James Baldwin, et aussi parce qu'il éclaire ce qui se passe aux USA depuis le 25 mai dernier. 

Le meurtre de George Floyd par le policier Derek Chauvin et ses trois collègues ce jour-là, et les premières images d'émeutes qui ont suivi, ont provoqué de ce côté-ci de l'Atlantique, en France, des réactions à l'emporte-pièce. Les conservateurs se sont frottés les mains face à l'effondrement du fameux modèle multiculturel américain, responsable, selon eux, de tous les maux, et les progressistes, ou ceux qui passent pour tels, ont sauté de joie en entonnant l'hymne des Black Panthers.

Depuis, malheureusement, si la force des manifestations ne faiblit pas, leur forme a changé. Les émeutiers ont été maîtrisés, pour la plupart, par les manifestants et une forme de joie est perceptible dans les cortèges, où l'on ne trouve nulle trace des célèbres Black Panthers

Et si le fameux modèle culturel américain, loin de s'effondrer, était au contraire en train de naître, ou de renaître, sous nos yeux ? Si ce à quoi l'on assiste depuis le 25 mai dernier, et loin d'être le signe d'une révolution mondiale, était l'accouchement difficile d'un pays qui se cherche, tente de renouer avec lui même ?

Marc Weitzmann propose d'en discuter avec Kaiama L. Glover, professeure de littérature francophone à l'université de Columbia, auteure de Haiti unbound : a spiralist challenge to the postcolonial canon (Liverpool, 2010), Henry Grabar, journaliste américain à Minneapolis et Scott Sayare, journaliste américain indépendant, collaborateur du New York Times, the Atlantic, The New Yorker...

Extraits musicaux

"Can I get a witness" par Camille Yarbrough - Album : "The iron pot cooker" (1975) - Label : Craft recordings.

"Where it's at ain't what it is" par Tom Morello feat. Gary Clark Jr & Nico Stadi - Album : "The atlas underground" (2018) - Label : BMG.

"Murder most foul" par Bob Dylan - (chanson écrite pendant la pandémie - fin mars 2020 - retraçant l'histoire de l'assassinat de John Fitzgerald Kennedy).

Pour aller plus loin

En savoir plus sur Kaiama L. Glover, Henry Grabar et Scott Sayare.

Quelques articles d'Henry Grabar sur Slate (site français).

Page wikipédia de James Baldwin (1924-1987).

Page wikipédia du film "I am not your negro"

Bande annonce de I am not your negro (en anglais) et sous-titrée en français.

Bibliographie

Couverture ouvrage de James Baldwin

Meurtres à AtlantaJames BaldwinStock, réédition, 2020

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......