LE DIRECT

Sur la mort de la presse écrite ?

58 min
À retrouver dans l'émission

Comme l'industrie du disque, comme celle du cinéma, la presse est en crise. Pour une part, c'est Internet et la presse gratuite qui expliquent cette relative désaffection du public. On peut également penser qu'un certain modèle français de fabrication et de distribution des journaux est responsable. Premier visé, l'organisme qui gère la diffusion d'une grande partie de la presse française, les célèbres NMPP, sigle barbare pour désigner les Nouvelles Messageries de la Presses Parisiennes. 100 quotidiens distribués chaque jour, 3 600 magazines français et étrangers, 28.000 points de vente à travers la France dans des petits kiosques et des dépôts de presse dans les boulangeries ou les grands magasins, c'est tout cela à la fois les NMPP. Système éblouissant qui a longtemps été un modèle, et d'abord un modèle pour le pluralisme de la presse, mais un modèle aujourd'hui essoufflé, littéralement à bout de souffle, certains disent condamné. Les NMPP fêtent cette semaine leurs 60 ans. Ce matin, nous allons donc nous intéresser à cette structure, née après la guerre, et qui vient de porter à sa tête un nouveau directeur, Rémy Pflimlin, pour tenter de sauver ce Titanic français.

Intervenants
L'équipe
À venir dans ... secondes ...par......