LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Google et les éditeurs de presse en ligne en conflit pour la rémunération de leurs articles

L’alliance des éditeurs face à Google

1h17
À retrouver dans l'émission

La loi instaurant un droit voisin au droit d’auteur pour la presse en ligne est entrée en vigueur jeudi 24 octobre. La France devient le premier pays de l’UE à appliquer la directive européenne. Le conflit entre les médias et Google ne fait que commencer.

Google et les éditeurs de presse en ligne en conflit pour la rémunération de leurs articles
Google et les éditeurs de presse en ligne en conflit pour la rémunération de leurs articles Crédits : CHANDAN KHANNA / AFP - AFP

L'alliance des éditeurs de presse contre Google

Cette nouvelle loi permet de rémunérer les éditeurs de presse pour tout article indexé par Google. Or la multinationale ne l’entend pas ainsi et met les éditeurs face à un dilemme : soit ils autorisent Google à utiliser leur contenu gratuitement, soit ils seront fortement pénalisés par ce dernier en n'apparaissant plus dans dans Google News. 

Si les éditeurs de presse refusent de laisser gratuitement leur contenu, le géant américain irait jusqu’à supprimer tout extrait de texte, image et vidéo des articles dans son moteur de recherche et Google Actualités, en les affichant sous une forme simplifiée avec seulement le titre. Autrement dit, il supprimerait tout ce qui pousse l’utilisateur à cliquer sur le lien de l’article.

Les éditeurs de presse voient la réaction de Google comme une façon de contourner la loi tandis que la multinationale fait valoir l’audience qu’elle apporte à ces derniers. Face au risque d’une perte importante de lecteurs, certains médias ont déjà accepté la proposition de Google en lui permettant l’utilisation gratuite de leur contenu.

Pierre Louette, PDG du groupe Les Échos-Le Parisien, et chargé d'une mission sur les droits voisins au sein de l'Alliance de la presse d'information générale, est l’invité de Soft Power pour revenir sur ce conflit opposant Google et les éditeurs de presse.

Les nouvelles pratiques des banques

Maxime Chipoy a fondé le site internet MoneyVox (anciennement cBanque) en 2003 afin de mettre à disposition du public des ressources qui n’existaient pas jusqu’alors sur les pratiques bancaires. Ce site propose un contenu didactique aux internautes dans différentes rubriques (banque, crédit, placement, actualité) afin de les aider dans leurs choix.

Pour Soft Power cette semaine, Maxime Chipoy nous parle des nouvelles pratiques des banques : frais bancaires, changements sur les paiements, frais d’incidents, les banques des professionnels, etc.

Autres sujets de Soft Power

Pour aller plus loin

LES RÉSEAUX SOCIAUX 

Suivez Soft Power sur les réseaux sociaux pour ne rater aucun podcast mais aussi voir les photos, les vidéos et la playlist de l'émission : Instagram | Twitter | Facebook | LindedIn | Spotify

L’ACTUALITÉ DU NUMÉRIQUE 

Et pour tout comprendre à l’actualité du numérique, lisez notre Alphabet numérique et notre guide des 44 intellectuels pour penser le numérique.

Chroniques
18H12
14 min
L'actualité des industries culturelles et du numérique
Des manifestations au Chili à l’exposition événement de Léonard de Vinci : l’actualité de Soft Power
19H00
13 min
L'invité innovation
Liberté et intelligence artificielle, quel avenir pour l’individu ? Avec Gaspard Koenig

Bibliographie

"La fin de l'individu. Voyage d'un philosophe au pays de l'intelligence artificielle" (L'Observatoire/ Le point, 2019)

La fin de l'individuGaspard KoenigL'Observatoire/ Le Point, 2019

Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......