LE DIRECT
Plaque commémorative des émeutes de Stonewall sur le site du Stonewall Inn

Stonewall, 50 ans après : influence internationale et soft power américain

1h27
À retrouver dans l'émission

A l'occasion des 50 ans de Stonewall, nous revenons sur l'influence des émeutes qui furent à l'origine du mouvement LGBT.

Plaque commémorative des émeutes de Stonewall sur le site du Stonewall Inn
Plaque commémorative des émeutes de Stonewall sur le site du Stonewall Inn Crédits : Stan Honda / AFP - AFP

Les émeutes de « Stonewall », le 28 juin 1969, il y a cinquante ans, sont depuis fêtées chaque année, partout à travers le monde, fin juin, à l’occasion de ce qu’on appelle les « Gay Prides ». A Paris, l’anniversaire de Stonewall regroupe chaque année des centaines de milliers de personnes, et il en est de même à Madrid, à Londres, à Berlin, dans la plupart des grandes villes italiennes, mais aussi au Japon, au Brésil, au Mexique, à Cuba, et même (quoique sous des formes beaucoup plus contrôlées et discrètes) en Chine ou au Liban. 

A l’origine de cet événement, il y a cinquante ans, un bar : le « Stonewall Inn ». Tenu par la mafia, fréquenté par une clientèle homosexuelle interlope et underground new-yorkaise (on ne parlait pas encore de gays), le Stonewall Inn rassemblait surtout des garçons qui aimaient danser (c’était encore interdit entre hommes à New York en 1969), mais aussi des transsexuels, des latinos et des noirs. Il était situé (il l’est encore aujourd’hui) sur Christopher Street, à l’angle de la 7ème Avenue, à Manhattan. 

A l’époque, les émeutes n’ont duré que quelques heures, sur trois jours, mais elles ont fait l’objet – depuis – de dizaines de livres et de centaines d’articles. Nous en entendrons parler ce mois-ci avec d’innombrables commémorations prévues à travers le monde, et notamment à New York où plusieurs millions de personnes sont attendues pour le cinquantième anniversaire de Stonewall. 

Ce soir dans « Soft Power », nous tentons de comprendre non seulement cet événement atypique (bref mais à la résonance durable), mais aussi d'en analyser la portée internationale et l‘influence globalisée.

Pour aller plus loin sur Stonewall, quatre ouvrages de référence, en anglais : 

- David Carter, Stonewall, St Martins Press, 2010

- Martin Duberman, Stonewall, 2004

- Linda Hirschman, Victory, The Triumphant Gay Revolution, Harper Collins, 2012

- David Eisenbach, Gay Power, Caroll & Graff, 2006.

En Français :

Frédéric Martel, Global Gay, Champs Flammarion, 2017

Chroniques

20H00
13 min

L'invité innovation

Comment les géants du numérique piratent notre attention - avec Tristan Harris
20H10
11 min

Le Numérique est politique

Chine – Etats-Unis : Vers une guerre froide technologique ?
Intervenants
  • journaliste et écrivain, figure du militantisme LGBT, co-fondateur d’Act-Up-Paris
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......