LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Affaire Sarah Halimi

Affaire Sarah Halimi : 11 mois pour reconnaître l'antisémitisme

15 min
À retrouver dans l'émission

Retour sur l'affaire Sarah Halimi en présence de Noémie Halioua, auteure du livre "L'affaire Sarah Halimi" aux éditions du Cerf.

Affaire Sarah Halimi
Affaire Sarah Halimi Crédits : ALPHACIT NEWCIT / CROWDSPARK - AFP

Belleville, Paris, nuit du 3 au 4 avril 2017. 

Kobili Traoré, un franco-malien de 27 ans, pénètre dans le domicile de Sarah Halimi, retraitée de confession juive. Au nom du Coran et au cri  d' « Allahu Akbar », l'homme la roue de coups avant de jeter son corps par la fenêtre.  Il est interpellé par la police et rapidement interné en psychiatrie. Pourtant, l'expertise le juge pénalement responsable. Il y aura un procès. 

Une polémique va naître : s’agit-il ou non d’un crime antisémite ? 

Onze mois après les faits, la juge reconnaît enfin le caractère antisémite du crime. Une question subsiste: pourquoi avoir attendu presque un an avant de reconnaître ce qui parait bien évident ?   

Dans L'affaire Sarah Halimi, Noémie Halioua s'interroge sur le rôle du temps politique et des médias. Pourquoi les journaux n'évoquent-ils pas ou peu l'affaire? L'idéologie de ce crime aurait-elle pu redistribuer les cartes présidentielles?  

"Le judaïsme de cette femme était visible elle portait une perruque, des jupes longues. Elle était reconnaissable en tant que juive. Lorsque  Kobili  Traoré la bat, il crie "Allahu Akbar". Il y a une expertise psychiatrique qui a été faite de Kobili Traoré. Cette expertise dit que lors de la nuit où il a assassiné Sarah Halimi, il a été atteint d'une bouffée délirante aiguë. Il aurait donc des troubles mentaux. Je ne crois pas que souffrir de troubles mentaux empêche d'être antisémite .Kobili Traoré a été incarcéré quatre fois c'est un délinquant, il a une trentaines de pages de mains courantes dans son dossier de police et jamais il n'a été stipulé qu'il avait des problèmes mentaux. Donc pourquoi pile le soir de la mort de Sarah Halimi, on décide qu'il a un problème psychiatrique?  "

"Il a fallu 11 mois  pour que la justice reconnaisse cette évidence. Il y a une sorte de déni et de résistance qui empêchent de regarder la vérité ensemble."

"Sarah Halimi a été assassinée en pleine campagne présidentielle. Le contexte politique est sensible le moindre événement peut se transformer en incendie médiatique donc il y a une excessive prudence et une crainte que Marine Lepen arrive au pouvoir, elle était très puissante dans les sondages.  

Et puis personne n'en parle parce que c'est très dérangeant. C'est un événement explosif. On a peur que ce soit politisé, on a peur que ce soit instrumentalisé. Mais pendant 11 mois, il y a eu une résistance judiciaire. " 

"Superfail", à découvrir chaque vendredi

"Superfail" est notre nouveau podcast "natif", né comme podcast et originaire du numérique, sans passer d’abord par l’antenne hertzienne. C’est Guillaume Erner, le producteur des Matins de France Culture, qui se lance sur cette nouvelle "antenne" numérique : chaque vendredi matin, retrouvez une histoire d'échec, de fail, décryptée avec un invité. Un nouveau programme à part entière à écouter à votre rythme, quand vous le désirez. Et qui a pour ambition d'explorer les possibilités offertes par le média, en termes de ton, d'écriture, de durée...

Retrouvez l'intégralité des épisodes de Superfail

Pour vous abonner au podcast

Pour Android et autres applications : abonnez-vous avec le fil RSS (sur téléphone Android et autres applications) Sur iTunes et téléphones Apple : abonnez-vous avec ce lien

L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......