LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Mise en service de la nouvelle gare de Montpellier Sud de France

La nouvelle gare Montpellier-Sud-de-France : une gare inutile

19 min
À retrouver dans l'émission

Elle est loin du centre-ville, ses parking sont surchargés, ses navettes bondées et payantes, et pour couronner le tout, ne s'y arrêtent que 4 TGV par jour.. Bienvenue à la nouvelle gare ou l'on s'égare. Superfail revient sur les dysfonctionnements de la nouvelle gare de la Mogère à Montpellier.

Mise en service de la nouvelle gare de Montpellier Sud de France
Mise en service de la nouvelle gare de Montpellier Sud de France Crédits : JEAN MICHEL MART/PHOTOPQR/LE MIDI LIBRE - Maxppp

La gare de Perpignan n'est plus le centre du monde, la gare de Montpellier Saint-Roch non plus d'ailleurs puisque Montpellier a désormais une nouvelle gare, elle permet d'aller partout pourvu qu'on réussisse à la rejoindre, c'est un peu une gare mirage, ce qu’on appelle un éléphant blanc, un éléphant blanc c'est une infrastructure coûteuse généralement dont on ne saisit pas immédiatement l'utilité.C'est le Superfail de la semaine avec notre invité Gilles Dansart, rédacteur en chef du site Mobilettre, spécialiste du transport ferroviaire.

L'idée c'était donc de faire une nouvelle ligne sur laquelle on aurait non seulement du TGV mais aussi du fret et ce qui permettrait aussi de faire circuler plus de TER, puisqu'aujourd’hui que les TER sont bondés, il n'y en a pas assez.  Sauf qu'on s'arrête au milieu du gué, premièrement on ne continue pas au delà de Montpellier au sud vers Béziers et vers Perpignan et deuxièmement il n'y a pas de liaison entre la gare et le centre ville. Gilles Dansart

Pour le TGV il faut séparer le coût de l'infrastructure et ensuite le coût de l'exploitation, aujourd'hui il n'y a pas d'argent public sur l'exploitation, c'est le voyageur qui paie l'exploitation du TGV. [...] On peut considérer que la plupart des lignes sont rentables. Gilles Dansart

On constate que les français commencent à être sensibles à toute cette musique environnementale de se déplacer autrement, ils sont sensibles au prix du gazole et de l'essence, il y a un appétit pour les mobilités collectives (tramway, train, car Macron etc.) et pour les mobilités dites alternatives (vélo, vélo électrique, trottinettes). Si on veut arrêter pendant quelques temps les grands projets, il faut faire un transfert massif d’investissements sur toutes ces mobilités que plébiscitent nos concitoyens. Gilles Dansart

"Superfail", à découvrir chaque lundi

Deuxième saison de "Superfail", notre podcast "natif", né comme podcast et  originaire du numérique, sans passer d’abord par l’antenne hertzienne.  C’est Guillaume Erner,  le producteur des Matins de France Culture, qui se lance sur cette  nouvelle "antenne" numérique : chaque lundi matin, retrouvez une  histoire d'échec, de fail, décryptée avec un invité. Un nouveau  programme à part entière à écouter à votre rythme, quand vous le  désirez. Et qui a pour ambition d'explorer les possibilités offertes par  le média, en termes de ton, d'écriture, de durée...Retrouvez l'intégralité des épisodes de Superfail 

Pour vous abonner au podcast

Pour Android et autres applications : abonnez-vous avec le fil RSS (sur téléphone Android et autres applications) Sur iTunes et téléphones Apple : abonnez-vous avec ce lien  

L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......