LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Sébastien Lespinasse

Au plus près du souffle : Sébastien Lespinasse + Notes on blindness

59 min
À retrouver dans l'émission

Sébastien Lespinasse est un poète "pneumatique". Dans la ligne des expériences Dada des années 20-30, il joue avec le souffle, avec chaque phonème. 2e partie, plongée dans la réalité virtuelle d'un documentaire : Notes on Blindness. Le personnage, John Hull, raconte sa perte de vue prograssive

Sébastien Lespinasse
Sébastien Lespinasse Crédits : S.Lespinasse

Sébastien Lespinasse est poète sonore, digne héritier des expériences de performances Dada des années 20-30 (la Ursonate, de Kurt Schwitters). Plutôt que "sonore", Lespinasse se considère d'abord comme "pneumatique". Le jeu avec le souffle, avec le moindre phonème parfois, l'attention qu'il porte à l'unité du mot... tout ça en fait un poète à part. Dada, oui donc.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Sébastien Lespinasse | Trace Label

Sébastien Lespinasse | UbuWeb Sound 

Notes on Blindness
Notes on Blindness Crédits : Ex Nihilo, Arte France, 2016

En deuxième partie, plongée dans la réalité virtuelle. Arnaud Colinart, producteur (Agat films/ Ex-Nihilo) et Amaury La Burthe (Audiogaming) viennent nous présenter un documentaire "360°" intitulé Notes on Blindness (Notes sur la cécité). L'histoire est la suivante : au début des années 1980, un Britannique du nom de John Hull, tient la chronique de sa perte de la vue, progressive. Il raconte tout, comment sa vie évolue, sa douleur morale, les sens qui se développe. Une partie de ces enregistrements ont servi il y a quelques années pour la production d'un court métrage qui a remporté un Emmy Award. Un long format a été décidé, mais aussi une version pour les nouveaux supports. Et finalement, dans le courant 2016, c'est un documentaire en "VR" (réalité virtuelle) qui est produit, totalement saisissant, où le spectateur est entouré par le son, qui devient le révélateur d'une image forcément altérée. Le son a donc une importance fondamentale, il recrée la réalité autour du spectateur, qui reste guidé par la (vraie) voix de John Hull.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......