LE DIRECT

Black Sifichi + l'actu Mu

59 min
À retrouver dans l'émission

Spoken word avec Black Sifichi dans Supersonic ce soir, un new-yorkais de Paris qui varie les rythmes, matières et sensations. Diseur, poète, narrateur, chanteur, photographe aussi, il partage quelques unes de ses expériences. Deuxième partie avec David Georges-François et Eric Daviron du Collectif MU , pour présenter Armeville : une application pour téléphones intelligents, et une installation immersive installée à la Gaîté Lyrique pour le festival Paris Musique Club.

Black Sifichi
Black Sifichi

Spoken word et appli verte. Black Sifichi arrive en première partie de Supersonic . Sous ce pseudo dont on ne saura pas le secret, on trouve un new-yorkais de Paris au spectre sonore et musical on ne peut plus vaste. Il est la voix, il a une plume. Black Sifichi, c'est l'anti-slam, à savoir le désir de varier les rythmes, les matières, les sensations. Noise ou électro ? Duo, trio, disque ou scène ? ne pas choisir, mais bien. Il est de la clique Mellano, celle de projet maousse "How we tried". Mais aussi troisième membre du duo électronique 2Kilos&More, complément de la batterie de Régïs Boulard (disque tout neuf : La Machine couchée, label Signature), moitié du chercheur Blacknox (Optical sound). Diseur, poète, narrateur, chanteur, photographe aussi... Black Sifichi partage ce soir quelques unes de ses expériences, depuis le choc de la scène punk new-yorkaise de sa jeunesse, jusqu'à la soif non étanchée des rencontres nouvelles. L'homme qui a jonglé tant de fois avec l'Atlantique rigole des frontières.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

A G E N D A - L'orchestre de papier du 30 octobre au 15 novembre, Grand Parquet, Paris

- Silencieusement, création musicale de Nicolas Frize, 12 au 16 novembre, Archives Nationales

- We killed a cheerleader 3.4, 16&17 novembre CCAM à Vandoeuvre-lès-Nancy

En deuxième partie, le post-punk continue d'irriguer les débats. Le Collectif MU (qui creuse depuis plus de dix ans ses trois sillons éminemment contemporains : art sonore, technologies, territoires) vient nous annoncer quelques beaux projets.

Armeville
Armeville

Armeville , d'abord : une application pour téléphones intelligents, qui nous guide par le son à travers la ville de St-Etienne. Son histoire artisanale, industrielle et sociale nous est racontée à travers un parcours sonore (dont on trouve la carte dans l'appli), à consommer sur place ou à écouter partout ailleurs. C'est signé Rodolphe Alexis pour le design sonore et Julie Crenn pour l'enquête micro en main. Cette dernière est avec nous par téléphone. David Georges-François et Eric Daviron sont là aussi, on parle avec eux de l'installation immersive que le Collectif MU propose à La Gaîté lyrique, à Paris, lors du festival Paris Musique club , signée Arnaud Maguet, Gaël Segalen et OttoAnna, ainsi que du festival Magnétique Nord, proposé par le collectif en décembre. Avec notamment l'étonnant Wild classical music ensemble.

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......