LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Entrer dans le son : Beatriz Ferreyra & Floy Krouchi

59 min
À retrouver dans l'émission

Deux générations de femmes de son, deux univers différents mais pas incompatibles. Première entrée : Beatriz Ferreyra. Argentine arrivée à Paris dans la vingtaine, elle se rêve dessinatrice et découvre la musique concrète.Deuxième entrée : Floy Krouchi, qui arrive avec un disque, Below sea level, enregistré et imaginé tout entier à La Nouvelle-Orléans.

Beatriz Ferreyra
Beatriz Ferreyra

Deux générations de femmes de son, deux univers différents mais pas incompatibles. Première entrée : Beatriz Ferreyra . Argentine arrivée à Paris dans la vingtaine, elle se rêve dessinatrice et découvre la musique concrète. Révélation. Elle entre au GRM (Groupe de recherche musicale), côtoie Pierre Schaeffer, travaille avec et pour lui à l'époque du Traité des objets musicaux, le solfège de la musique concrète érigé par Schaeffer. 1970 : elle claque la porte du GRM et prend son envol. Aujourd'hui Beatriz Ferreyra demeure une compositrice essentielle, remarquée par exemple il y a peu par le magazine américain Rolling Stone. Son disque GRM works, mariant des travaux de la fin des années 60 avec d'autres des années 2010, est classé par la revue parmi les 20 meilleurs albums d'"avant-garde" de 2015. Comment entrer dans le son ? comment le temps d'y joue différemment ? "C'est toute l'affaire", répond-t-elle. Celle qu'on commence à aborder avec elle dans la première partie de l'émission.

.

Floy Krouchi
Floy Krouchi

Floy Krouchi , "inspection des chantiers en cours". Voilà comment on pourrait titrer la 2e partie de l'émission. Elle arrive avec un disque, Below sea level, enregistré et imaginé tout entier à La Nouvelle-Orléans. Un disque composé entièrement à la basse, sa basse électrique chérie, triturée, traitée (un tout petit peu), mais surtout laissée libre de résonner. DrFloy nous parle aussi de son projet de haut-parleur interactif, un objet qui permettra de composer par le mouvement, face au haut-parleur. L'écoutant fera une partie du son. Totem sonore, jouant du cut up des éléments que la compositrice placera dans la machine. Des voix, celle d'une généalogie possible, inventée, mouvante. Floy Krouchi poursuit là un des thèmes de son travail sonore, ces "inconnus qui coulent dans nos veines" (pour reprendre le titre de son ACR de 2013) et font de notre identité une fausse évidence et un vrai (et riche) mystère. .
.

ACR - Il y a des inconnus qui coulent dans mes veines
Tentative généaligique

Un essai radiophonique de Floy Krouchi

Réalisation Nathalie Battus

Prise de sons et mixage Valérie Lavallart

"Des inventions de soi illimitées se succèdent dans un monde effondré et neuf. Une multitude de parcours réunis, séparés..."

"C’est qui là, c'est moi? "

"Si vous croyez que je sais ce que je suis moi dans tout ça..."

"J'aurais pu le trouver riche et généreux, ce sang qui coulait dans mes veines..»

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......